Le projet de centrale de cogénération à base de biomasse est d'une importance capitale pour la communauté d'Opitciwan.

Opitciwan souhaite que le projet se réalise

La Tuque — Le Conseil des Atikamekw d’Opitciwan a été déçu d’apprendre qu’aucune soumission n’avait été déposée dans le cadre de l’appel de proposition pour l’approvisionnement en électricité de la communauté d’Opitciwan. Le Conseil a réitéré sa volonté de voir le projet de centrale de cogénération à base de biomasse forestière résiduelle se réaliser.

Le Conseil d’Opitciwan a tenu à rappeler que la réalisation du projet de centrale à la biomasse forestière «est d’une importance capitale» pour la communauté atikamekw de la Haute-Mauricie. «Le processus d’appel d’offres ayant échoué, le Conseil considère qu’une rencontre avec Hydro-Québec Distribution doit être envisagée dans les plus brefs délais et qu’on ne peut se permettre de revenir au point de départ ou de prolonger indûment les délais», a fait savoir le Conseil.

Selon ce dernier, le projet de centrale à la biomasse forestière revêt une importance particulière pour l’ensemble de la communauté d’Opitciwan puisqu’il vise à substituer une production électrique au diesel qui ne rencontre plus les normes environnementales minimales par une source de production propre et non polluante, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre. La production d’électricité par la biomasse forestière reste donc l’alternative la plus verte, la plus abordable et la plus socialement acceptable pour l’ensemble de la communauté d’Opitciwan.