Les propriétaires de Savons Milca, Miriam Bernier et son époux, Paul Greth.

Odeur de succès pour un couple

Trois-Rivières — En entrant dans leur local de la rue Sidbec-Nord, à Trois-Rivières, l’odeur trahit rapidement la nature de l’entreprise. Les propriétaires, Miriam Bernier et Paul Greth, s’y affairent à produire différents types de savons pour un marché qui, en peu de temps, s’étend un peu partout au pays. D’où leur projet, à moyen terme, d’ouvrir un atelier-boutique.

D’ailleurs, juste à temps pour la période des Fêtes, les dirigeants de Savons Milca confirment que les produits seront disponibles dans 70 points de vente supplémentaires au Canada, et non les moindres, soit les 15 magasins de La Maison Simons et les 55 boutiques Le Naturiste. Ce qui porte à une centaine le nombre de points de vente pour ce récipiendaire du prix coup de cœur du jury, dans la catégorie nouvelle entreprise, lors du dernier concours Vise dans le mille tenu au printemps 2018.

Organisée par la Zone entrepreneuriale, en partenariat avec Innovation et Développement économique Trois-Rivières, cette initiative vise à stimuler l’entrepreneuriat sur le territoire de Trois-Rivières en remettant des bourses en argent aux projets entrepreneuriaux les plus créatifs, novateurs et originaux.

Bref, la PME connaît une croissance exceptionnelle depuis son lancement l’an dernier. Seulement pour La Maison Simons, il s’agit déjà d’une troisième commande qui était en préparation au début du mois de décembre. Et on retrouve leurs savons, entre autres, au Kinipi Spa.

Au départ, Savons Milca est née de la collaboration de deux couples trifluviens. Mettant en commun leurs talents, leurs ressources et leur énergie, ils ont travaillé à fabriquer et distribuer une gamme de savons de grande qualité. La compagnie fut officiellement créée au terme d’une longue période de maturation au printemps 2017. Maintenant uniques actionnaires depuis mai dernier, Miriam Bernier et son mari Paul Greth poursuivent le développement de l’entreprise avec un souci particulier pour la santé et l’environnement.

Les produits sont conçus par saponification à froid, une méthode artisanale utilisée depuis plus de 400 ans. Fabriqué à très basse température, le savon conserve tous les bienfaits des huiles et des beurres végétaux.

«Un des avantages remarquables de la saponification à froid est qu’elle génère de la glycérine naturelle qui est entièrement conservée dans le savon, ce qui n’est pas le cas des autres procédés de fabrication. Cette glycérine naturelle produit un effet hydratant inégalable», explique cette mère de famille.

Les savons Milca sont séchés durant 60 jours, ce qui leur assure une excellente dureté et augmente leur durée de vie. Faits à la main, ils sont particulièrement appréciés de ceux qui présentent des problèmes de peau, comme de l’eczéma, du psoriasis ou de l’acné, car ils apportent de nombreux bénéfices à l’épiderme.

«Enrichis de beurre de karité, nos savons sont conçus pour nourrir la peau. Ils ne contiennent aucun détergent, aucune fragrance, aucun parfum ni huile de palme», explique l’entrepreneure.

Conscient de l’importance de protéger l’environnement, le couple propose à leurs clients différentes options «zéro déchet». «Complètement biodégradables, nos savons contribuent à préserver la qualité de nos cours d’eau», font-ils valoir.

L’entreprise Savons Milca offre, entre autres, une gamme classique de huit fragrances, deux savons doux inodores, des savons saisonniers, comme le savon de sapin Beaumier, et même un savon pour chien. Les produits se vendent en boutique ou en ligne (www.savonsmilca.com).

Comment expliquer un tel succès dans un marché où les joueurs se font de plus en plus nombreux? «Nous offrons le meilleur rapport qualité-prix (5,99 $) en raison de nos effectifs réduits, ce qui diminue notre coût de main-d’œuvre. Et nous sommes capables de fournir de grande quantité», explique la femme d’affaires. Et comme ingénieur de formation, son époux Paul Greth est en mesure d’optimiser le processus de fabrication.

«Nous invitons les gens à des portes ouvertes les 14 et 15 décembre, entre 10 h et 19 h, au 2752 rue de la Sidbec-Nord, à Trois-Rivières. Car quand les gens essaient nos savons, ils voient la différence», concluent ces parents de quatre enfants qui réussissent à concilier le travail et la famille en évitant de travailler le soir et la fin de semaine.

Savons Milca en chiffres

10 000
Capacité de production par mois

150 000
Coût de l’investissement

100
Points de vente

2017
Lancement