Dans l’ordre habituel, on retrouve Raphaël Blanchette et Eric Forest, employés et délégués syndicaux à Saint-François-du-Lac, Vincent Plante, vice-président des Opérations, Nova Bus, Jean-François Grenier, Nova Bus, Joël Bélanger, directeur général de l’usine de Saint-François-du-Lac, Yves Hamel, président Drumco construction, Martin Cournoyer, Drumco, Yves Gosselin, Nova Bus, et Pascal Théroux, maire de Saint-François-du-Lac pour la première pelletée de terre à Saint-François-du-Lac.
Dans l’ordre habituel, on retrouve Raphaël Blanchette et Eric Forest, employés et délégués syndicaux à Saint-François-du-Lac, Vincent Plante, vice-président des Opérations, Nova Bus, Jean-François Grenier, Nova Bus, Joël Bélanger, directeur général de l’usine de Saint-François-du-Lac, Yves Hamel, président Drumco construction, Martin Cournoyer, Drumco, Yves Gosselin, Nova Bus, et Pascal Théroux, maire de Saint-François-du-Lac pour la première pelletée de terre à Saint-François-du-Lac.

Nova Bus investit 10 M$ pour agrandir son usine de Saint-François-du-Lac

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Saint-François-du-Lac — Nova Bus, chef de file dans la fabrication d’autobus urbains en Amérique du Nord, annonce un investissement de 10 millions de dollars afin d’agrandir son usine de Saint-François-du-Lac. Un projet qui profitera également à Bécancour, Nova Bus devenant le premier locataire de l’incubateur industriel pendant la construction de l’usine, soit jusqu’au printemps 2021.

Cet agrandissement, représentant environ 33 000 pieds carrés supplémentaires, permettra l’introduction d’un centre de coupe au laser et viendra appuyer les plans d’expansion de la production de ses autobus de transport urbain qui sont les plus durables de l’industrie.

Cet investissement s’inscrit dans le cadre du programme de transformation annoncé en 2017, qui comprend la mise à niveau des usines québécoises de l’entreprise, notamment par l’automatisation des opérations et l’introduction de procédés écoénergétiques novateurs et de technologies numériques.

«L’agrandissement de notre usine de Saint-François-du-Lac s’inscrit dans notre plan de transformation et la stratégie de Nova Bus visant à renforcer sa position et à demeurer le chef de file de l’industrie au Canada», a déclaré Vincent Plante, vice-président des opérations de Nova Bus. «Cette augmentation de la capacité de production de notre usine répondra aux besoins et aux exigences de nos clients et contribuera au développement de nouveaux marchés au Canada et aux États-Unis», a-t-il renchéri.

C’est dans cette usine que Nova Bus fabrique le châssis des autobus et installe les planchers depuis 1996. Pour l’assemblage et la finition, les structures sont ensuite transportées vers les usines de Nova Bus à Saint-Eustache ou à Plattsburgh, aux États-Unis.

«Nova Bus continue de démontrer son leadership dans la transformation vers des systèmes de transport efficaces sur le plan énergétique et favorables au climat, ce qui est essentiel pour atteindre une économie durable. Cet investissement direct est un autre pilier de son engagement à long terme au Canada», a affirmé Ian McKay, président-directeur général de Investir au Canada.

De gauche à droite, on aperçoit Jean-Francois Grenier, équipe projet Nova Bus, Pierre Michel Auger, de la Ville de Bécancour, Emmanuelle Zagaria, de l’équipe projet Nova Bus, Joel Bélanger, directeur général de l’usine de Saint-François-du-Lac, Daniel Guinard, équipe projet Nova Bus, Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour, Jean-Philippe Martel, équipe projet Nova Bus et Serge Mineau, président Unifor pour l’usine de Saint-François-du-Lac, devant l’incubateur industriel de Bécancour.

Pour le maire de Saint-François-du-Lac, Pascal Théroux, il s’agit d’une excellente nouvelle pour sa municipalité. «Ce nouveau projet aura des retombées positives sur toute notre région», a-t-il commenté.

De plus, Nova Bus est heureuse de compter sur la Ville de Bécancour comme partenaire, avec l’utilisation de leurs nouveaux incubateurs industriels pour le développement et la fabrication de prototypes pendant la période de construction de l’usine.

En occupant deux des trois locaux disponibles, cela surpasse les projections initiales du plan d’affaires et les appels sont déjà au rendez-vous pour le troisième espace.

Rappelons qu’en 2016, la Ville de Bécancour a acquis une portion de terrain de la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour afin d’y développer le Parc PME municipal Jean-Demers. Vingt-sept terrains sont donc en cour d’aménagement actuellement pour accueillir des entreprises. C’est d’ailleurs dans cette zone que se trouve le nouvel incubateur.

«On l’a rêvé depuis le chantier économique de 2014. Il aura fallu six années pour le réaliser, c’est-à-dire le définir, le dessiner, le localiser, le financer. Notre incubateur traduit notre désir de favoriser l’éclosion de PME innovantes dans une philosophie d’entrepreneuriat. Le concept d’incubation permet également une grande versatilité en termes de services, d’adaptation aux besoins des incubés, tout comme Nova Bus le démontre. Et nous sommes plus que fiers qu’ils aient choisi notre incubateur pour le développement de leur projet pilote et que cette entreprise soit la première à utiliser l’incubateur de Bécancour. Ce dernier traduit enfin notre volonté de bâtir une ville proactive, adaptée aux réalités de 2020», a fièrement fait savoir Jean-Guy Dubois.


« Nous sommes plus que fiers qu’ils aient choisi notre incubateur pour le développement de leur projet pilote et que cette entreprise soit la première à utiliser l’incubateur de Bécancour. »
Jean-Guy Dubois

Celui-ci invite toute entreprise intéressée à s’y localiser ou à en savoir plus sur les terrains de la zone PME à contacter le commissaire industriel de la Ville au 819 294-6500.

«L’équipe Drumco Construction est honorée d’avoir participé à la pelletée de terre officielle afin de lancer le projet d’agrandissement de l’usine de Nova Bus à Saint-François-du-Lac. Depuis plusieurs mois, notre équipe travaille en étroite collaboration avec Nova Bus sur la conception-construction du projet et nous sommes très enthousiastes de débuter les travaux et surtout très fiers de construire ce projet d’envergure », a indiqué Yves Hamel, président de Drumco Construction.

«Nous sommes ravis de moderniser nos installations et d’intégrer de nouveaux procédés technologiques pour produire des véhicules qui répondent aux besoins des clients et des usagers du transport urbain. Nous sommes également très fiers de soutenir un développement innovateur du secteur manufacturier à travers le Québec», a confié Louis Côté, directeur principal, développement des nouveaux produits et transformation chez Nova Bus.

Selon lui, ce projet d’agrandissement démontre qu’une entreprise manufacturière bien établie au Québec peut, avec détermination et passion, favoriser et contribuer à la croissance économique du Québec.

«L’investissement dans les installations de Saint-François-du-Lac s’inscrit dans l’engagement de Nova Bus envers le Québec, qui consiste à fabriquer des autobus urbains à la fine pointe de la technologie», a-t-il conclu.