Dans l’ordre habituel, on retrouve Pascal Théroux, maire de Saint-François-du-Lac, Josée-Lise Massé, conseillère au développement économique de la MRC de Nicolet-Yamaska, Dominic Gamelin, propriétaire de Revêtement DG inc., et Renée Blanchette, analyste financier de la SADC de Nicolet-Bécancour.

Nouvelles économiques de la région

En 2017, le service de développement économique de la MRC de Nicolet-Yamaska a accordé 695 623 $ en aide financière à 22 entreprises pour des projets dont les investissements prévus totalisaient un peu plus de 13,2 millions de dollars. La moitié des interventions financières ont porté sur des projets d’expansion d’entreprises existantes et auront permis la création et le maintien de 409 emplois sur le territoire.

Bilan économique dans Nicolet-Yamaska
«Les résultats démontrent à quel point les promoteurs et les entreprises de Nicolet-Yamaska sont en croissance et ce dynamisme est encore bien ressenti pour l’année 2018. Les entreprises sont toujours en mode investissement et les projets en cours sont nombreux», a commenté la préfète Geneviève Dubois.

Par ailleurs, l’aide technique déployée par l’équipe économique de la MRC concernait surtout l’accompagnement et le suivi en gestion pour 33 %, 27 % pour la consultation et l’information puis 17 % pour la rédaction de plan d’affaires. Au total, 667 interventions ont été réalisées auprès de 137 entreprises.

«Notre MRC ne se soustrait pas au contexte actuel qu’on connaît au niveau de la main-d’œuvre. Pour certaines entreprises, la croissance est actuellement freinée en raison du manque de personnel. La MRC de Nicolet-Yamaska demeure vigilante afin de s’assurer que ses services soient performants et répondent adéquatement aux besoins de son territoire. Nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires locaux afin que nos offres de services respectives soient complémentaires», précise la coordonnatrice du service de développement économique de la MRC, Caroline Vachon.

Investissement stratégique
La MRC de Nicolet-Yamaska vient d’appuyer l’entreprise Revêtement DG (2017) inc. de Saint-François-du-Lac dans l’acquisition d’une plieuse de marque Van Mark et de ses composantes qui lui permettra de doubler sa capacité de travail au niveau du pliage. Dans le cadre de ce projet, le promoteur Dominic Gamelin a pu bénéficier d’un prêt à faible taux d’intérêt du Fonds local d’investissement pour un montant de 12 000 $. L’investissement totalisant 52 490 $ a contribué à créer trois emplois supplémentaires. Fondée en mars 2017, l’entreprise est spécialisée dans le revêtement extérieur résidentiel.

«Pour une entreprise encore au stade du démarrage, la recherche de financement peut être difficile. Cependant, en contactant les différents organismes en développement économique, j’ai pu recevoir l’aide technique et financière dont j’avais besoin pour mener à bien mon projet d’investissement. Grâce à ces aides, j’ai pu m’organiser une salle de pliage dans mon garage personnel plutôt que d’exécuter cette tâche dans ma remorque. Cela me permet de réaliser le travail deux fois plus rapidement», explique celui qui aimerait bien ajouter à son équipe un compagnon avec expérience en revêtement extérieur.

«Pour notre milieu, il est important de créer des activités économiques afin d’en assurer l’avenir. Nos nouvelles entreprises engendrent des retombées économiques importantes tant par l’embauche de ressources humaines que par les achats faits localement», renchérit le maire de Saint-François-du-Lac, Pascal Théroux.

Le financement du projet est complété par l’entreprise ainsi que par de la SADC de Nicolet-Bécancour et le Fonds C.I.E.L du Bas-Saint-François, sans compter l’apport de M. Gamelin. Pour toute demande d’information ou question sur les services d’aide au démarrage et à l’expansion d’entreprise, on peut contacter le service de développement économique de la MRC de Nicolet-Yamaska au 819 519-2997.

Fonds de diversification économique: 431 000 $ pour deux entreprises

Deux entreprises du comté de Maskinongé recevront une aide financière totalisant 431 000 dollars provenant du Fonds de diversification économique.

D’abord, Sablage Caso se voit remettre une somme de plus de 181 000 dollars afin d’appuyer la réalisation d’un projet de construction d’un nouveau bâtiment ainsi que de l’achat d’équipements, dont le coût total est de près de 880 000 dollars. 

Ensuite, Divel bénéficiera d’un soutien de 250 000 dollars afin d’appuyer le développement des produits de l’entreprise ainsi que leur commercialisation. Ce projet est évalué à plus de 502 000 dollars.

«Les entreprises pourront se concentrer sur leur expertise et ainsi répondre facilement à une clientèle grandissante, en plus de leur offrir des produits et services de qualité», a commenté le député de Maskinongé, Marc H. Plante, qui en a fait l’annonce.

Fondée en 2015, Sablage Caso se spécialise dans la finition d’équipements industriels et de véhicules lourds par sablage et peinture. L’entreprise oeuvre dans les secteurs manufacturiers, agricoles, commerciaux, municipaux et des transports.

Pour ce qui est de Divel, son histoire remonte à 2002. Ce fournisseur de véhicules autoguidés, de solutions d’entreposage automatisées ainsi que de bancs d’essai se spécialise dans la réalisation de projets technologiques innovants en Industrie 4.0 de très haute qualité.