Karell Desaulniers amorcera lundi son travail de coordonnatrice à la vitalité du milieu.

Nouvelle coordonnatrice à la vitalité du milieu

LOUISEVILLE — La Ville de Louiseville confie à Karell Desaulniers la mission de mener à bien la coordination de la vitalité du milieu.

C’est cette femme originaire de Louiseville qui a été choisie par la Ville de Louiseville pour succéder à Valérie Savoie Barrette. Cette dernière avait été la coordonnatrice de la revitalisation durant près de 10 ans avant d’être nommée en janvier à la direction du service des loisirs et de la culture. Mme Desaulniers a d’ailleurs été l’assistante à la coordination de la revitalisation il y a quelques années. Elle aura maintenant l’occasion de poursuivre son engagement pour la revitalisation commerciale en étant la coordonnatrice en titre dès le 25 février.

Son passage au sein de l’administration municipale a d’ailleurs été souligné lors de la confirmation de son embauche, lors de la dernière séance du conseil. «Mme Desaulniers a travaillé à l’hôtel de ville pour remplacer Martine Lemay (la réceptionniste et l’adjointe au service des travaux publics) pendant les vacances. Elle a travaillé avec Valérie Savoie Barrette. Elle connaît le rouage de la Ville et elle termine ses études à l’université cette année. Elle a fait un très bon travail à l’hôtel de ville. Ses références étaient bonnes», raconte Yvon Deshaies, le maire de Louiseville.

Selon M. Deshaies, environ 20 personnes ont déposé leur candidature dans l’objectif d’obtenir ce poste à la Ville. Le poste de coordonnatrice à la vitalité du milieu remplace l’appellation de coordonnatrice à la revitalisation. Le conseil a profité de la dernière séance pour confirmer son appui financier au Comité de revitalisation commerciale de Louiseville pour l’année 2019. Cette contribution s’élève à 12 000 $.

Contributions

Le conseil a adopté une série de contributions accordées à différents organismes en 2019. Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville reçoit 17 000 $. Cette somme provient des revenus perçus par la Ville pour l’émission de permis aux nombreux commerçants qui s’installent à Louiseville le temps de l’événement.

Louiseville remet 10 000 $ à la Corporation des transports collectifs de la MRC de Maskinongé pour le circuit de ville. La part versée à la Société d’histoire et de généalogie locale est de 8000 $.

Par ailleurs, l’indexation salariale des cadres pour 2018 et 2019 est de 2,5 % par année.