Le nouveau contrat de travail à l’usine WestRock est d’une durée de cinq ans.

Nouvelle convention collective à WestRock

Les membres de la section locale 530 d’Unifor ont approuvé, dans une proportion de 82 %, la proposition de règlement présentée par le conciliateur affecté au dossier en milieu de semaine. Cela survient au terme d’une longue ronde de négociations qui s’est tenue au cours des derniers mois entre les travailleurs et les dirigeants de l’usine WestRock à La Tuque.

«Le résultat est sans équivoque et démontre réellement le soutien et la satisfaction des membres quant aux résultats obtenus. C’est un contrat de travail qui témoigne de la reprise des marchés après les années difficiles que notre industrie a traversées, c’est encourageant pour l’avenir», a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Le nouveau contrat de travail contient «de nombreuses améliorations», entre autres, un ajustement salarial de 0,5 % et une augmentation salariale de 2,5 % rétroactivement au 1er septembre 2017 ainsi que 2000 $ en boni de signature.

Le nouveau contrat d’une durée de cinq ans prévoit également des augmentations salariales de 2,5 % en 2018, 2,5 % en 2019, 2,5 % en 2020 et 2 % en 2021, une contribution supplémentaire de l’employeur au régime de retraite RRFS (FTQ), l’amélioration des ratios de vacances à la maintenance et la protection des ratios de vacances à la production, l’augmentation de la contribution de l’employeur à l’assurance collective…

«Le travail des membres du comité de négociation qui ont fait preuve de patience, de détermination et de professionnalisme. C’est ce qui aura fait la différence en bout de ligne», a conclu Steeve St-Pierre, représentant national d’Unifor.