Karine Genest, responsable de Mentorat Shawinigan et directrice de la communauté entrepreneuriale.
Karine Genest, responsable de Mentorat Shawinigan et directrice de la communauté entrepreneuriale.

Nouvel appui pour les entrepreneurs à Shawinigan

SHAWINIGAN — Consciente des ravages que l’onde du coronavirus peut causer chez les jeunes entrepreneurs, la cellule Mentorat Shawinigan offre un nouveau service pour ceux qui se sentent un peu dépassés par les événements. En effet, une consultation éclair avec une personnalité expérimentée du milieu régional des affaires est maintenant offerte et ce, sans frais.

Précision importante, pas besoin d’avoir déjà participé à la cellule de mentorat pour bénéficier de ce service.

«On peut comprendre que les entrepreneurs vivent une situation très difficile», explique Karine Genest, responsable de Mentorat Shawinigan. «Parfois, en parlant avec quelqu’un qui a aussi vécu des moments difficiles dans sa vie d’entrepreneur, on peut avoir un coup de pouce, trouver des solutions. On peut aussi dédramatiser la situation. On ouvre vraiment le Mentorat Éclair à tout ce qui est entrepreneur à Shawinigan.»

Il ne s’agit donc pas d’un service de suivi régulier auprès d’un mentor comme l’offre habituellement cette cellule, mais bien d’une ou deux consultations pour aider l’entrepreneur en herbe à relever la tête.

«Ceux qui partent et qui ont déjà de la misère au cours de leur première année ont encore plus besoin de soutien présentement», observe Mme Genest. «Il y a de l’inquiétude dans l’air, c’est certain. Est-ce que toutes les entreprises vont survivre? On le souhaite. Nous serons là pour les soutenir et les conseiller.»

Ajustements

De son côté, la Ville de Shawinigan a annoncé, mercredi après-midi, certains ajustements aux mesures dévoilées la semaine dernière pour aider les entreprises à patienter en attendant l’aide spéciale des paliers supérieurs.

Ainsi, la date limite pour déposer une demande au Service de développement économique est repoussée au 3 avril. Par contre, pour les entreprises classées dans les services et activités prioritaires par le gouvernement du Québec, le traitement s’effectuera en continu, sans échéance.

La Ville de Shawinigan prévoit que les premiers versements seront effectués le 9 avril. Jusqu’ici, une quarantaine d’entreprises se sont manifestées.

Rappelons que la Ville de Shawinigan a réservé 600 000 $ du Fonds Rio Tinto Alcan et du Fonds local d’investissement pour accorder des prêts qui varieront généralement entre 5000 $ et 15 000 $, au taux préférentiel de la Banque du Canada avec un moratoire de remboursement de trois mois. Un montant de 400 000 $ provenant du Fonds de développement des territoires pourra également être mis à contribution pour compléter une demande, cette fois sous forme de subvention.

Le Service de développement économique accorde également un moratoire de trois mois sur le capital et les intérêts des prêts en cours qui proviennent du FLI et du Fonds RTA. L’échéancier de remboursement prévu le 1er avril est repoussé au 1er juillet.

La valeur de ces mesures d’urgence surpasse le million de dollars, sans compter les allègements annoncés pour les entreprises incubées et en accompagnement accéléré au Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins et au DigiHub.