Le Port de Trois-Rivières a connu une deuxième année record consécutive.
Le Port de Trois-Rivières a connu une deuxième année record consécutive.

Nouveau record en 2019 pour le Port de Trois-Rivières

Trois-Rivières — La croissance des activités portuaires à Trois-Rivières est indéniable. Pour une deuxième année consécutive, le port a enregistré un record de marchandises manutentionnées. En tout, pas moins de 4,2 millions de tonnes métriques de marchandises ont transigé à Trois-Rivières en 2019, dépassant ainsi de 10 % le précédent record établi en 2018.

En 2019, 260 navires ont accosté au port de Trois-Rivières, dont 25 escales de croisières. Les navires marchands ont transporté 3,6 millions de tonnes de vrac solide, 300 000 tonnes de vrac liquide ainsi que 300 000 tonnes de marchandises générales.

«Cette deuxième année record consécutive, nous la devons à nos partenaires, soit les utilisateurs, travailleurs et clients», soutient le président-directeur général du Port de Trois-Rivières, Gaétan Boivin.

«C’est grâce à leurs efforts d’optimisation des opérations et d’augmentation de la productivité que nous pouvons atteindre des résultats de cette envergure.»

Ces deux années consécutives de records ont été réalisées dans un contexte d’embauches massives de débardeurs, augmentant ainsi le temps de formation au travail.

Le déploiement du plan stratégique Cap sur 2030 s’est poursuivi en 2019. Il y a près d’un an, le Port de Trois-Rivières a lancé deux fonds d’investissement en innovation et en environnement. Grâce à ces fonds, 2,5 millions $ seront mis à la disposition des utilisateurs du port. Ceux-ci pourront ainsi mettre sur pied des projets qui rendront le port plus compétitif tout en améliorant son bilan environnemental.

«L’environnement et l’innovation sont des pierres angulaires du plan de développement Cap sur 2030. Avec ces fonds, nous mettons en place des moyens concrets pour soutenir nos utilisateurs et clients dans le déploiement de projets profitables au port ainsi qu’à toute la communauté», mentionne le PDG du Port de Trois-Rivières.

L’entente de collaboration entre Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières et l’Agglomération de Mulhouse Alsace en France a permis en 2019 la mise en place d’un partenariat entre le port et les Ports de Mulhouse-Rhin. Cette collaboration vise le partage «de bonnes pratiques opérationnelles et en développement des affaires».

En terminant, le Port de Trois-Rivières annonçait en novembre dernier une entente conclue avec les Produits d’acier Hason qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la Zone industrialo-portuaire. Le bâtiment utilisé par l’entreprise permettant d’assembler des produits surdimensionnés avant l’exportation outre-mer est situé sur le terrain du Port de Trois-Rivières de la rue Bellefeuille.

«Grâce à ce projet, le port et la Ville de Trois-Rivières bénéficieront d’un rayonnement international accru, ce qui entraînera des retombées importantes pour le milieu », conclut l’administration portuaire.