Maxime Vincent, fondateur de la Distillerie Wabasso.

Nouveau prix pour la Distillerie Wabasso

Trois-Rivières — La Distillerie Wabasso, de Trois-Rivières, s’est à nouveau illustrée à l’international avec son gin, en recevant une médaille d’argent aux Asia International Spirits Competition, à Hong Kong, en septembre.

L’entreprise avait déjà remporté une médaille de bronze à l’International Spirits Competition de New York, au printemps dernier.

«C’est vraiment une bonne nouvelle, s’est réjoui Maxime Vincent, fondateur de la distillerie. C’est une belle reconnaissance qu’on a de la part de restaurateurs, d’importateurs et des gens du milieu.»

Cette seconde distinction dans une même année ouvre même la porte à l’exportation, puisque le marché asiatique est friand de bières et de spiritueux, en particulier en Chine, selon M. Vincent. Celui-ci partira d’ailleurs la semaine prochaine pour l’Écosse, avec des représentants de trois autres distilleries québécoises, pour visiter des distilleries de scotch et de whisky.

«Ça va être une belle occasion de découvrir les procédés, d’échanger avec les gens sur place et de découvrir l’environnement, aussi, a expliqué M. Vincent. Le milieu et l’environnement permettent de faire d’excellents spiritueux dans cette région-là.»

Alors que le Wabasso Dry Gin est sur les tablettes de la SAQ depuis seulement cet été, les ventes vont bon train, d’après Maxime Vincent, à tel point que la distillerie trifluvienne compte lancer de nouveaux produits cet hiver et au printemps prochain.