C’est le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, qui a confirmé la mise en place du nouveau FLS, en présence de Geneviève Dubois, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Raymond Noël, maire du Village de Saint-Célestin et administrateur de la FQM, et Denis Girard, directeur général de la Caisse Desjardins de Nicolet.

Nouveau fonds de 1,2 M$ pour soutien aux entreprises de la MRC de Nicolet-Yamaska

Nicolet — La MRC de Nicolet-Yamaska, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), les Caisses Desjardins, le gouvernement du Québec et Fonds locaux de solidarité FTQ ont annoncé mardi la création d’un fonds de 1,2 million de dollars visant à soutenir les entreprises œuvrant sur le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska.

Le FLS a comme objectif d’accélérer la réalisation de projets de démarrage, d’expansion et d’acquisition d’entreprises sur le territoire de la MRC. Sa mise sur pied est rendue possible grâce à la participation de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ avec un crédit variable à l’investissement d’un million de dollars, la FQM (100 000 $), la Caisse Desjardins de Nicolet et la Caisse Desjardins Godefroy (50 000 $) ainsi que la MRC de Nicolet-Yamaska (50 000 $).

«Notre territoire regorge d’entreprises innovantes à fort potentiel de croissance qui possèdent le talent requis pour se distinguer et exceller. Grâce à la création de ce fonds local de solidarité dans la MRC de Nicolet-Yamaska, elles pourront bénéficier d’un accès simplifié au financement et ainsi réaliser des initiatives porteuses pour nos communautés», a commenté le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Par son passé à la direction générale du CLD, il s’est dit en mesure d’apprécier l’utilité de ce genre d’outil de financement. D’autant plus que les critères sont élargis pour donner «un petit coup main supplémentaire», l’aide pouvant servir tantôt à un fonds de roulement, tantôt à l’attente de crédit. Le commercial et les services peuvent maintenant bénéficier de ce programme, tout comme les cas de relève des entreprises et les projets agricoles à temps partiel.

Le gouvernement a déjà investi 11 millions de dollars dans la création de fonds locaux de solidarité à travers le Québec.

«Cette entente financière vient s’ajouter à notre Fonds local d’investissement, ce qui nous permettra maintenant d’offrir des prêts allant jusqu’à 225 000 $ par projet. De plus, ce partenariat nous permettra de supporter financièrement davantage d’entreprises qui contribuent grandement à l’essor économique de notre région en offrant des emplois de grande qualité à la communauté de Nicolet-Yamaska. Pour les entrepreneurs de la MRC et son économie, cela représente une excellente nouvelle», a précisé la préfète de la MRC, Geneviève Dubois.

Il y a tout près d’un an, son conseil des maires prenait la décision d’aller de l’avant et de présenter un dossier de candidature à la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ, en plus d’y investir un montant de 50 000 $ en guise de mise de fonds.

Or, la MRC, appuyée par les membres du comité d’investissement, a présenté un historique des résultats des dernières années au niveau de la gestion des fonds de la MRC ainsi que des retombées économiques engendrées par les sommes investies.

«La gestion diligente et les rendements obtenus ont fait en sorte que l’enveloppe accordée par les Fonds locaux de solidarité FTQ à la MRC pour la création du FLS n’a pas été de 750 000 $ comme prévue, mais elle a été bonifiée à un million de dollars. Si le passé est garant de l’avenir, nous continuerons à mettre tout en œuvre pour faire profiter les entreprises de la MRC de ce nouveau fonds et accéléré les projets d’investissement dans nos communautés», a ajouté la mairesse de Nicolet.

Le FLS, par son effet de levier, complétera le financement des projets d’entreprises du territoire. Il permettra aux entrepreneurs d’accéder à d’autres sources comme un prêt conventionnel d’une institution financière, une subvention, une mise de fonds ou un autre capital d’appoint. Le montant maximal des investissements qu’une entreprise peut recevoir du FLS est de 100 000 $.

«Issu d’un partenariat unique entre le Fonds et la FQM en 1991, le réseau des FLS contribue chaque jour à la vitalité socio-économique de nos communautés en investissant dans les petites entreprises locales québécoises. Avec des investissements dans plus de 5000 projets d’entreprise depuis 28 ans et la création de nouveaux FLS comme celui-ci, notre réseau continue de faire ses preuves», a fait savoir Éric Desaulniers, directeur général de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ.

Pour le directeur général à la Caisse Desjardins de Nicolet, Denis Girard, «un fonds comme le FLS ne peut qu’être porteur de richesse pour notre milieu». «C’est non seulement un soutien concret pour nos entreprises, mais également pour toute notre région qui saura en profiter. Partenaire de première instance auprès des entrepreneurs, Desjardins est fier d’y être associé et ainsi réaffirmer son engagement à aider les entreprises à grandir et à aller aussi loin qu’elles aspirent», a-t-il affirmé.

«À titre de porte-parole des régions, la FQM est heureuse de participer de façon concrète au développement local et régional de la MRC de Nicolet-Yamaska. Depuis près de 28 ans, la FQM et le Fonds de solidarité FTQ entretiennent une collaboration fructueuse qui a notamment permis la création du réseau des FLS. Nous sommes fiers de ce partenariat qui contribue à la création d’emplois et par conséquent, à la vitalité de nos régions», a conclu Raymond Noël, maire du Village de Saint-Célestin et administrateur de la FQM.