Jean-Frédéric Bourassa, président de Développement Mauricie, et Johanne Caron, coordonnatrice en développement régional.
Jean-Frédéric Bourassa, président de Développement Mauricie, et Johanne Caron, coordonnatrice en développement régional.

Nomination de Johanne Caron à Développement Mauricie

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
LOUISEVILLE — Les partenaires de Développement Mauricie ont annoncé la nomination de Johanne Caron au poste de coordonnatrice en développement régional.

Cette figure bien connue du milieu entrepreneurial mauricien cumule plus de dix ans d’expérience en développement local et régional. Entre autres, elle a mis sur pied une cellule de mentorat alors qu’elle était conseillère en développement économique au Centre local de développement Shawinigan. Notons aussi ses expériences à la tête de Femmessor-Mauricie, au Carrefour d’entrepreneuriat et d’innovation de l’UQTR et au Carrefour Formation Mauricie. Auparavant, elle a été entrepreneure et propriétaire de sa propre entreprise touristique.

Très impliquée dans son milieu, Mme Caron a été membre de plusieurs comités et conseils d’organismes. Elle a notamment été vice-présidente de la Fondation de la SSS de l’Énergie, vice-présidente de la Corporation culturelle et touristique de Grand-Mère et membre du conseil de Tourisme Mauricie.

Forte de son expérience, Johanne Caron saura mettre sur pied une démarche de concertation régionale pour soutenir le déploiement et la mise en oeuvre d’une stratégie d’attractivité pour la Mauricie.

Développement Mauricie regroupe tous les services de développement économique et le réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et Centres d’aide aux entreprises (CAE) du territoire.

Ainsi sont représentés les MRC des Chenaux, de Maskinongé et de Mékinac, les villes de La Tuque et de Shawinigan, et également IDE Trois-Rivières. Aussi, les SADC Centre-de-la-Mauricie, Haut-St-Maurice, Maskinongé et Vallée de la Batiscan, et le CAE Laprade Trois-Rivières.