Si les ventes de maisons ont connu un certain recul dans la région en 2018, il fallait en revanche attendre moins longtemps pour conclure une transaction.

Moins d’attente pour vendre sa maison

Trois-Rivières — Si les chiffres sur le prix de l’immobilier publiés par Royal LePage cette semaine concordent avec le rôle d’évaluation de la Ville de Trois-Rivières — une hausse de 2,1 % de la valeur foncière au cours de la dernière année pour le secteur résidentiel — les vendeurs se réjouiront d’apprendre qu’il fallait en moyenne 11 jours de moins pour conclure une transaction en 2018 qu’en 2017.

Pour Martin Leblanc, dirigeant propriétaire chez Royal LePage Mauricie, le délai de vente moyen qui se situe maintenant à 106 jours, plutôt que 117 en 2017, témoigne d’une certaine vigueur du marché immobilier. Il souligne par ailleurs que le nombre de maisons vendues par les courtiers d’immeubles affiliés à la Chambre immobilière de la Mauricie accuse une légère baisse, passant de 1068 en 2017 à 1053 en 2018.

La hausse de la valeur foncière porte maintenant la valeur médiane d’une maison trifluvienne à 203 381 $ pour l’année qui se termine, selon les données publiées par Royal LePage. Pour ce qui est du dynamisme du marché dans la région, c’est la vigueur en dernière portion d’année qui aura pesé dans la balance, selon M. Leblanc. Il met toutefois en garde contre une suranalyse des données statistiques, l’échantillon à Trois-Rivières étant plus faible qu’à Montréal ou à Québec. «Dans des mois où il y a une centaine de ventes, s’il y a cinq maisons de différence dans le mois, bien c’est 5 %», image-t-il.

Cette mise au point étant faite, il souligne que le lock-out à l’ABI peut avoir joué sur la confiance des consommateurs en début d’année. En parlant des travailleurs eux-mêmes, il fait valoir que «ces gens-là, ils dépensent pas mal! Ils n’ont pas changé de maison ces mille employés-là cette année. Je ne dis pas sur les mille, il y en a cent qui auraient changé de maison, mais ils y en a peut-être quelques-uns qui l’auraient fait».