Un trio grandement impliqué dans le mentorat sur le territoire de Nicolet-Bécancour, soit Danielle Gamelin, Steve Brunelle et Marie-Christine Tessier.
Un trio grandement impliqué dans le mentorat sur le territoire de Nicolet-Bécancour, soit Danielle Gamelin, Steve Brunelle et Marie-Christine Tessier.

Mentorat en plein essor dans Nicolet-Bécancour

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
NICOLET — La cellule de mentorat de Nicolet-Bécancour, coordonnée par la SADC de Nicolet-Bécancour, présente une nouvelle offre permanente aux entrepreneurs de la région: le mentorat de groupe. Ce type de mentorat, en plus de permettre aux participants d’échanger et de partager sur des sujets communs, vise à développer le plein potentiel des entrepreneurs tout en créant un réseautage fort.

D’ailleurs, selon le Réseau Mentorat, «le mentorat de groupe permet de challenger la vision des entrepreneurs mentorés, de les inspirer, de renforcer leur confiance et de briser leur isolement».

La cohorte 2020-2021 débutera le 24 septembre prochain. Les rencontres se dérouleront de 8 h à 10 h, à raison de huit rencontres par année, et seront encadrées par un mentor expérimenté. Des thématiques seront proposées par le groupe et seront axées sur le développement personnel de l’entrepreneur (vision d’entreprise, leadership, savoir bien s’entourer, culture d’entreprise, tolérance au risque, etc.).

«En début de crise de la COVID-19, la SADC de Nicolet-Bécancour avait implanté un service semblable pour offrir rapidement aux entrepreneurs un lieu de partage et de réflexions. La réussite de ce projet-pilote a permis de rendre ce service permanent», explique Marie-Christine Tessier, coordonnatrice de la cellule de mentorat de Nicolet-Bécancour

Par ailleurs, outre Claude Deshaies, retraité de Ganotec, qui a joint l’équipe de mentors au printemps dernier, la cellule de mentorat de Nicolet-Bécancour a récemment accueilli dans son équipe Maria Duval, propriétaire de la boutique Prêt-à-reporter, et Sébastien Doire, directeur général de la Sécurité civile Mauricie Centre-du-Québec.

L’équipe de 13 mentors répond à de nombreux besoins sur le territoire en accompagnant des entrepreneurs de façon bénévole. Par ailleurs, la communauté de mentorat du Centre-du-Québec, qui compte quatre cellules, mise sur un nouveau président depuis le printemps dernier. En effet, Steve Brunelle, directeur général de la SADC de Nicolet-Bécancour, a été élu en tant que président du conseil régional de mentorat de la région.

Pour sa part, la chef mentore de la cellule, Danielle Gamelin, fera rayonner le mentorat jusqu’en Tunisie avec le Réseau Mentorat. Avec la collaboration de Développement international Desjardins, elle contribuera à la mise en place d’une cellule de mentorat pour femmes. Elle participera au recrutement des mentores et du choix de la chef mentore, tout en offrant des formations et de l’accompagnement.

«Cette reconnaissance est le résultat d’une implication active et rigoureuse de Mme Gamelin dans le mentorat pour entrepreneurs», souligne Mme Tessier.