Le projet de Manouane Sipi

Manouane Sipi: Kruger Énergie est partenaire

Ce n'était plus un secret que le Conseil des Atikamekws de Wemotaci et la Ville de La Tuque étaient à la recherche d'une troisième partenaire pour le projet de minicentrale Manouane Sipi. Ce partenaire s'est visiblement manifesté. Il s'agit de Kruger Énergie, c'est ce que les élus de La Tuque ont dévoilé, mardi soir, lors de l'assemblée du conseil municipal.
«C'est une très bonne nouvelle. Ça faisait longtemps qu'on entendait moins parler du projet, mais là, ça vient de débloquer», assure le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.
L'ajout d'un troisième partenaire possédant une expertise dans le domaine des énergies renouvelables et offrant une solidité financière était important pour assurer la réalisation du projet. C'était également important pour sécuriser financièrement les dirigeants de la ville de La Tuque.
«Ça va séparer les revenus en trois, par contre les risques sont amoindris. Kruger nous a approchés. Ils voulaient embarquer dans le projet. Ce qui est intéressant, c'est qu'ils ont de l'expérience [...] Kruger dit que si on dépasse les coûts, ils vont absorber la différence. Ça avançait lentement, mais depuis un mois ça avance assez vite», a lancé M. Beaudoin.
Selon ce dernier l'autre grand pas dans le projet, c'est que le gouvernement a décidé de garantir les prêts de la communauté autochtone. Une rencontre devrait avoir lieu prochainement et un échéancier pourrait être mis en place. 
Rappelons que le projet Manouane Sipi, un important projet économique chéri par la Ville de La Tuque, devait permettre à la région, avant son abandon en février 2013, de générer aux alentours de 212 millions $ de revenus nets pendant les 40 premières années de production.