Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Louis Plamondon
Louis Plamondon

Louis Plamondon souhaite le maintien des programmes d’aide

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Invité par la Chambre de commerce et d’industrie du Coeur-du-Québec à échanger mardi avec des gens d’affaires, le député de Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon, dit souhaiter que les programmes d’aide aux entreprises soient prolongés jusqu’à la fin de la pandémie dans le prochain budget fédéral.

«Et même si la dette nationale n’est pas inquiétante pour les deux ou trois prochaines années, il faut être prudent et la contrôler», a soutenu le député du Bloc québécois.

Celui-ci aimerait que les programmes de stabilisation des revenus soit plus flexibles, surtout pour répondre aux besoins des entreprises en démarrage. Tout comme il demande que l’aide au virage numérique soit bonifiée pour les commerçants.

Or, le vétéran à la Chambre des communes a donné l’exemple de la subvention d’urgence pour le loyer afin de démontrer l’efficacité de son travail à Ottawa. «Au début, c’était très mal ficelé. Les pressions des députés ont fait en sorte que le ministre s’est montré compréhensif», a-t-il raconté, tout en soulignant au passage «la belle annonce pour l’Internet haute vitesse» faite récemment par Justin Trudeau et François Legault.

Dans son intervention sur zoom, celui qui sollicitera un douzième mandat sur la scène fédérale a parlé de l’importance d’augmenter les transferts en santé. Et il a profité de l’occasion pour rappeler l’existence de divers programmes tels que Nouveaux Horizons pour les aînés et Emplois d’été Canada «qui sert énormément à la formation de personnel».

Durant la période de questions, une propriétaire de bijouterie à Bécancour proposait que des sommes soient consenties pour aider à faire connaître les nouvelles entreprises. Et outre sa suggestion pour un financement publicitaire, elle a aussi donné l’idée d’une pochette dans laquelle le promoteur y retrouverait tous les programmes d’aide disponibles.

Finalement, une esthéticienne de Nicolet a lancé un cri du cœur pour une intervention du député Plamondon afin de pouvoir bénéficier de la Prestation canadienne de la relance économique.

Main-d’œuvre immigrante, protectionnisme américain, relance économique verte et menace d’une grève au port de Montréal: voilà autant de sujets qui furent également abordés.