Le président du club Richelieu de Trois-Rivières, Pierre Dubillard, en compagnie de la conférencière, Eliane Gamache Latourelle.

L'instinct d'une millionnaire

Rarement le club Richelieu de Trois-Rivières aura reçu une conférencière qui tranche autant avec son traditionalisme. C'est pourtant ce qui s'est produit mardi avec la présence de celle qui est connue comme la jeune millionnaire à succès, Eliane Gamache Latourelle.
C'est sans tabou et dans un franc-parler, disons-le, déconcertant pour plusieurs des membres présents, tous masculins, que cette pharmacienne de profession a parlé de la vie, de l'argent et même de la mort, dont celle de son père.
«On n'a qu'une vie à vivre. Je trouve ça absurde la vie», a lancé, entre autres, celle qui dit opérer «à l'instinct». «Je ne pense jamais, je ne fais qu'agir», soutient celle qui a écorché les sensibilités de quelques professionnels dans la salle en remettant ouvertement en question leur façon de faire.
Après avoir acquis et vendu plusieurs pharmacies, la femme de 32 ans s'est plu à «accumuler les preuves de ma compétence». Auteure de livres sur son histoire et ses secrets, elle conseille des centaines d'entreprises en plus d'investir dans plusieurs autres.
«Il faut avoir de l'argent partout, dans tous les domaines. C'est bon d'en mettre dans les entreprises du Québec. Je ne dépense pas, je travaille. Je n'ai pas pris de vacances pendant 12 ans», fait-elle savoir.
Répondre à un besoin, connaître sa différence, n'avoir aucun doute, ne pas avoir d'ego, ni d'orgueil, mais avoir de l'empathie: voilà autant de choses qu'elle recommande à l'entrepreneur.
«Mon bonheur pour moi, c'est d'être soi-même à 100 %. À la pharmacie, 100 % des gens sont vrais. Mais en sortant, ils font semblant d'être heureux», conclut celle qui rêve de devenir la prochaine dragonne au petit écran.
«Je ne pense jamais, je ne fais qu'agir»