Le président de Neksys, Stéphane Thiffault, veut améliorer la productivité globale du client.

L’industrie 3.9 selon Stéphane Thiffault

Trois-Rivières — «Tout le monde parle d’industrie 4.0. C’est le buzz de l’heure. Cela fait partie également de notre vocabulaire, mais nous proposons à notre clientèle industrielle de faire les choses dans l’ordre. Nous leur proposons l’industrie 3.9».

Ce que veut dire le président de Neksys, une firme spécialisée en électricité, instrumentation et contrôle industriel, Stéphane Thiffault, c’est qu’il y a moyen de pousser l’automatisation à un autre niveau, «sans pour autant remplacer les capteurs et autres éléments de champs».

«Oui, il est génial d’avoir une panoplie d’informations provenant de capteurs intelligents, mais l’industrie, dans la majorité des cas, est loin d’avoir une automatisation optimale de ses procédés de fabrication. Nous leur proposons de travailler à concentrer l’information qu’ils ont déjà et de faire les choses intelligemment de manière à pouvoir facilement intégrer les prochaines technologies. Ils tireront alors rapidement avantage des bénéfices de notre solution, ce qui leur donnera les moyens de migrer plus rapidement vers le monde de l’internet des objets», explique-t-il.

Neksys est une entreprise en automatisation jumelée depuis 2015 à un entrepreneur électrique industriel, Excelpro. Une fusion qui a permis d’augmenter la puissance de frappe et de diversifier la clientèle.

Le Groupe Neksys-Excelpro compte plus de 120 passionnés du contrôle et de l’électricité industrielle. L’ensemble de l’effectif est regroupé dans un bâtiment de 33 000 pieds carrés construit sur mesure en 2013 dans le nouveau parc 40-55, à Trois-Rivières, pour répondre aux besoins de l’industrie. L’équipe est spécialisée en services-conseils et dans l’intégration de systèmes complexes pour le traitement automatique de la production et du contrôle de procédés industriels.

«Aujourd’hui, nous sommes fiers de compter des clients d’envergure tels qu’Alstom et Énergir qui ont su reconnaître le potentiel de l’équipe et les avantages de traiter avec une entreprise offrant une telle synergie de services», souligne fièrement M. Thiffault.

«Reposant sur près de 30 ans d’expérience, nous collaborons au succès des projets à plusieurs égards en mettant à contribution un guichet unique concentrant une synergie de services gravitant autour de l’automatisation. Dans le cadre d’un projet, un regroupement de services tels que les nôtres prend tout son sens et a pour effet de diminuer le nombre d’intermédiaires, de simplifier la gestion et de réduire les coûts», renchérit-il.

Ingénierie de détail menant à la fabrication de panneaux de contrôle et l’installation de systèmes automatisés, fabrication de panneaux certifiés CSA et de pupitres d’opération ergonomique, robotique, sécurité machines, réseautique industrielle, programmation, installation électrique et mécanique, instrumentation, thermographie, soutien et maintenance industrielle en tout temps et location de personnel spécialisé dans différents domaines de l’automation: voilà autant de champs d’expertise couverts par son équipe.

«Nous sommes une polyclinique industrielle que l’industriel ou le manufacturier à tout intérêt à connaître et utiliser pour maintenir ou accroître sa productivité», résume celui dont l’équipe dispose d’une vaste expertise dans l’intégration de nouveau contrôle de même que la migration ou la mise à niveau de contrôle existant.

En chiffres


33 000

Superficie en pieds carrés du siège social

120

Nombre d’employés

Et ce qui démarque son entreprise de la compétition, «c’est que nous avons tout le personnel à l’interne pour réaliser des projets complets en électricité et en automatisation, et ce, qu’il s’agisse de petits projets ou de projets d’envergure».

«Nous sommes dans un domaine en constante évolution. Nos clients, les industriels et les manufacturiers, n’ont pas le choix d’innover pour se démarquer, trouver des opportunités d’amélioration, apporter des changements qui les rendront plus compétitifs, créer de nouvelles façons de faire et à la limite, créer de nouveaux besoins. Mais quoi qu’il en soit, ils devront s’automatiser pour y parvenir et maintenir leur flotte d’équipements de contrôle en bon état et au goût du jour, question d’avoir les armes nécessaires afin d’attaquer les marchés qui sont pour plusieurs mondiaux», soulève M. Thiffault.

Par exemple, la plateforme technologique NEKSYSTEM est une suite logiciel permettant de voir le statut d’un équipement, d’une ligne de production ou d’une usine entière en vue de commander, contrôler et suivre efficacement une production donnée, en respectant des critères de performance et de qualité, et ce, tout en mettant les éléments perturbateurs en évidence pour assurer une disponibilité maximale des équipements de production.

«C’est une solution 100 % compatible qui accompagnera le client graduellement vers l’industrie 4.0», conclut-il.