Le fondateur et président exécutif du conseil de CGI, Serge Godin

Les résultats de CGI correspondent aux attentes des analystes

La multinationale québécoise Groupe CGI a répondu aux attentes des analystes pendant le premier trimestre en affichant une croissance de ses profits ainsi que de son chiffre d’affaires.

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre, la société de services informatiques a dévoilé mercredi un bénéfice net de 285,3 millions $, ou 98 ¢ par action, en hausse d’environ 3,5 % sur un an.

Stimulés notamment par les acquisitions et une hausse du volume d’affaires, les revenus ont été de 2,82 milliards $, en progression de 5,3 %. Les fluctuations des devises ont eu une incidence positive de 10,2 millions $ sur le chiffre d’affaires.

Abstraction faite des éléments non récurrents, qui comprennent notamment une charge de restructuration de 24,3 millions $, CGI a engrangé un bénéfice ajusté de 288 millions $, ou 99 ¢ par action, en hausse de 3,74 %.

Cette performance trimestrielle a dépassé les attentes des analystes sondés par Thomson Reuters, qui tablaient sur un profit ajusté de 97 ¢ par action sur des recettes d’environ 2,78 milliards $.

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de l’entreprise, George Schindler, a dit s’attendre à ce que la transformation numérique des entreprises se poursuive au cours des prochaines années, ce qui devrait favoriser la croissance de CGI.

Au cours du premier trimestre, la société a conclu pour 3 milliards $ de nouvelles ententes.

En date du 31 décembre, le carnet de commandes de CGI était estimé à 21,1 milliards $, comparativement à 20,9 milliards $ à la fin du premier trimestre de l’exercice précédent.