L’Association des pourvoiries de la Mauricie demande l’aide du gouvernement.
L’Association des pourvoiries de la Mauricie demande l’aide du gouvernement.

Les pourvoiries de la Mauricie réclament de l’aide

LA TUQUE — L’Association des pourvoiries de la Mauricie implore le gouvernement de dévoiler un calendrier de deuxième phase de déconfinement et un plan de soutien financier à l’industrie touristique

«Nous sommes en mode survie. Les pourvoiries ont perdu 80 % de leur clientèle en mai et juin. Ce sont des revenus que nous ne pourrons récupérer», mentionne Bruno Caron, président de l’Association des pourvoiries de la Mauricie.

L’Association soutient qu’actuellement l’industrie touristique est peu soutenue et informée.

«Dans notre région, le tourisme représente plus de 14 000 emplois et 500 M$ de retombées touristiques directes. Les pourvoiries de la Mauricie représentent près de 26 M$ en retombées économiques et plus de 500 emplois directs. En ce moment, c’est le quart des emplois qui est en danger. Les pourvoiries sont des petites entreprises, qui ont dû reporter leurs dépenses de frais fixes, annuler les réservations, sans compter le fait qu’une grande partie des pourvoiries ne sont pas admissibles aux programmes d’aides», indique l’organisme dans un communiqué.

L’Association des pourvoiries interpelle le ministre responsable de la région de la Mauricie et ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, de même que la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, et la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, afin de faire bouger les choses. L’Association souhaite que le gouvernement du Québec offre une aide concrète à l’industrie touristique.

Les pourvoyeurs assurent que depuis le début de la crise, ils sont solidaires au gouvernement et contribuent à l’effort collectif de santé publique au Québec.

Un plan de mesures sanitaires a été mis en place, et les pourvoiries sont prêtes à recevoir leur clientèle en toute sécurité. Maintenant, ils veulent un calendrier des prochaines étapes de déconfinement et du soutien financier.