Le président du comité du Gala, Donald Michaud, le président de Progestech, Michel Bergeron, et le président du MMCQ, Cyrille Morvan.

Les entreprises de la région mises en lumière

TROIS-RIVIÈRES — Après une première édition réussie en 2017, les Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec (MMCQ) vont tenir un autre Gala manufacturier le 6 novembre prochain au Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières.

«C’est le seul gala qui met en lumière de façon exclusive des entreprises manufacturières des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec. L’édition 2017 a marqué les esprits. Le Gala a fait rayonner 26 entreprises exemplaires et fait salle comble. Pour plusieurs, cela a été une découverte de voir que nos régions abritaient autant de joyaux manufacturiers. Cet événement d’envergure couronnera les entreprises manufacturières ayant les meilleures pratiques d’affaires, et ce, peu importe leur domaine d’activité», explique le président du comité organisateur, Donald Michaud.

«Notre mission est de participer au développement de l’industrie manufacturière, d’en faire la promotion et de la dynamiser. Le Gala est en droite ligne avec cette mission en faisant connaître les entreprises modèles. Il ne faut pas avoir peur de montrer notre succès», renchérit le président du conseil d’administration des MMCQ, Cyrille Morvan.

Rayonnement international, développement durable régional, ressources humaines, santé et sécurité au travail, innovation de produits, innovation de procédés/innovation organisationnelle, investissement régional, créativité, nouvelle entreprise et entreprise de l’industrie intelligente (virage 4.0): voilà les dix catégories prévues.

Un onzième prix, Le Bâtisseur, sera remis à une personne qui, par son engagement soutenu, a contribué à créer les conditions favorables au développement de l’entrepreneuriat manufacturier sur les deux rives. La première fois, c’est la famille Kruger qui fut honorée.

Lauréate 2017 dans la catégorie Nouvelle entreprise, Waste Robotics a bénéficié d’une bonne visibilité à la suite de ce prix, selon son vice-président au développement des affaires, Michel Laforest.

«La reconnaissance que nous avons reçue du MMCQ a été un formidable outil de motivation et de rayonnement. Ce prix a été pour Waste Robotics une source de fierté qui a consolidé notre volonté de poursuivre nos efforts et, pour la région, une démonstration du dynamisme de ses entreprises et la présence d’une relève solide et ambitieuse», a-t-il témoigné.

La période de candidatures est déjà ouverte. Les entreprises qui souhaitent faire valoir leur candidature dans l’une ou l’autre des dix catégories ont jusqu’au 6 septembre, 17 h, pour le faire au www.mmcq.ca.