Denis Trahan (ATrahan), Réjean Nadeau (Olymel) et Claude Robitaille (Groupe Robitaille et Lucyporc).

Les dix événements économiques de l'année

Olymel
Trois anciens compétiteurs, Denis Trahan (ATrahan), Réjean Nadeau (Olymel) et Claude Robitaille (Groupe Robitaille et Lucyporc), devenus partenaires d'affaires, ont annoncé un projet d'investissement de 80 millions $ à Yamachiche qui créera 350 nouveaux emplois. De plus, Olymel a fait l'acquisition de La Fernandière, ce qui a permis aux installations trifluviennes de doubler le nombre d'employés, pour atteindre le chiffre de 160. Quant au volume de production, il a même triplé depuis la transaction.
Photo: Oli Croteau 11/02/2016 Shawinigan Quebec, Canada. Delastek en Greve a Shawinigan.
Delastek
L'entreprise Delastek, du secteur Grand-Mère, est frappée d'un conflit de travail depuis le 1er avril 2015. Une cinquantaine de syndiqués sont en grève alors qu'un nombre équivalent de travailleurs non syndiqués permet à l'usine de poursuivre ses activités. L'impasse perdure malgré plusieurs rencontres de conciliation. Après avoir ouvert une usine de production aux États-Unis, l'homme d'affaires de Shawinigan a annoncé l'implantation d'un bureau de vente en Chine.
Gaz Métro
Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) a dit non à la construction d'une usine de stockage de gaz naturel liquéfié à Bécancour pour alimenter la centrale au gaz de TransCanada. Selon le BAPE, le projet de 40 millions de dollars n'est pas la meilleure solution pour faire face aux grandes demandes hivernales en énergie.
Zone industrialo-portuaire
Àpeine créée, la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Trois-Rivières aura accueilli un premier projet, soit l'aménagement d'une aire d'entreposage au coût de dix millions de dollars, financé à la hauteur de 2,5 millions de dollars par Québec. Et c'est avec un mois d'avance et à l'intérieur du budget prévu que le chantier de construction du quai 13 du port de Trois-Rivières aura été complété. Au préalable, ce projet avait nécessité la construction des hangars 16, 24 et 25 en remplacement du hangar 13, lequel avait atteint la fin de sa vie utile et a dû être démoli pour faire place au nouveau terminal. Cet ensemble de projets représente des investissements en infrastructures de 50 millions de dollars. Une ZIP a aussi été accordée à Bécancour.
photo :sylvain mayer delta tr
Delta Marriott Trois-Rivières
Quelques mois seulement après avoir fait l'acquisition de l'hôtel Delta, la Société immobilière G3R a annoncé en grande pompe un investissement de 48 millions de dollars pour la construction du CECI, pour Centre d'événements et de congrès interactifs. Un deuxième hôtel de 80 chambres fera son apparition sur le site et le futur complexe sera doté d'une salle de 1600 places, d'un grand hall, d'une salle de bal de 7000 pieds carrés et d'une passerelle vers le stationnement Badeaux. Et le Delta Marriott Trois-Rivières a déjà commencé sa cure de rajeunissement en 2016.
Photo: Francois Gervais03/11/16. TR, Kruger. Visite des travaux de conversion de la machine numero 10
Kruger
De l'extérieur, rien n'y paraît. Mais à l'intérieur des murs de l'usine Kruger de Trois-Rivières s'est déroulé cette année un vaste chantier qui mènera, en mai 2017, à la fabrication de carton. Entre autres, à l'endroit même où l'on retrouvait 24 meules avant la fermeture du plan de pâte mécanique en 2010, on s'est affairé à modifier en 2016 les fondations et la bâtisse pour y installer les équipements du futur plan de pâte. Une histoire de conversion de machine à papier qui coûtera au total 250 millions de dollars.
Parc industriel de Bécancour
Grâce à un investissement de plusieurs millions de dollars, l'entreprise PureSphera pourra détruire les halocarbures compris dans les électroménagers frigorifiques qu'elle décontamine à son usine de Bécancour. Le tout devrait permettre l'embauche de 55 personnes d'ici décembre 2017. Or, cette bonne nouvelle sera passablement passée sous le radar en raison de la mise au jour de terrains contaminés à Bécancour.
Photo: Francois Gervais08/03/16. TR, District 55
District 55
Le District 55 a continué de prendre forme en 2016. Promoteur de cet important projet de développement domiciliaire et commercial, le Groupe Robin a annoncé la construction d'un hôtel vert Holiday Inn Express et Suites de 111 chambres. De plus, après l'ouverture du nouveau magasin Ameublements Tanguay, le déménagement du concessionnaire Mercedes-Benz et la confirmation de la construction du nouveau colisée, l'entreprise Habitations Paris et frères aura dévoilé son développement de condominiums qui nécessitera un investissement de plus de 100 millions de dollars.
GROUPÉ
Voulant sortir la Mauricie des bas-fonds du classement provincial, le partenariat Mauricie-Rive Sud, sous l'appellation de GROUPÉ, a pris sa vitesse de croisière en 2016. Une centaine de leaders d'affaires veulent amener la région au milieu du peloton d'ici dix ans. Et tout est mis en place pour qu'ils puissent développer des projets répondant à des problématiques ou des opportunités dans leurs secteurs d'activités.
IFFCO
Même si les actionnaires croient toujours à sa réalisation, IFFCO s'est imposé un régime minceur jusqu'à ce que les conditions économiques soient favorables et que les cours mondiaux de l'urée remontent à nouveau. Évalué à deux milliards de dollars, le projet d'usine d'engrais à Bécancour est mis sur la glace depuis deux ans.