Les dix événements économiques de l'année 2017

1. Vote de grève à l’A.B.I.

L’année 2017 se termine dans l’incertitude du côté de l’Aluminerie de Bécancour avec le dépôt d’une offre finale et globale de la part de l’employeur, après une ronde de négociations menée en présence d’un conciliateur. Avec la fin de la convention collective, les syndiqués de l’Aluminerie de Bécancour avaient rejeté l’offre patronale en plus de se doter d’un mandat de grève. Les pourparlers n’avaient pas empêché les parties de croiser le fer devant le Tribunal administratif du travail au sujet de moyens de pression qui auraient perturbé les opérations. Une ordonnance provisoire est d’ailleurs en vigueur jusqu’au 15 janvier 2018.

:C’est en présence de plusieurs dignitaires et de nombreux travailleurs que la haute direction de l’entreprise Kruger a procédé à l’inauguration officielle de sa machine à carton numéro 10 à son usine de Trois-Rivières.

2. Investissements chez Kruger

C’est en présence de plusieurs dignitaires et de nombreux travailleurs que la haute direction de l’entreprise Kruger a procédé à l’inauguration officielle de sa machine à carton numéro 10 à son usine de Trois-Rivières. Au terme d’un investissement de 250 millions de dollars qui a permis de consolider 270 emplois, l’ancienne machine à papier fut entièrement reconstruite pour la fabrication de carton doublure haut de gamme 100 % recyclé. Et Joseph Kruger II a assuré la pérennité de l’usine Wayagamack dans une transaction de 377,6 millions de dollars.

L’hôtel Delta a amorcé sa métamorphose avec des travaux de 48 millions de dollars pour la mise en chantier du Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières.

3. Début du chantier du CECI

L’hôtel Delta a amorcé sa métamorphose avec des travaux de 48 millions de dollars pour la mise en chantier du Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières. Les grandes salles de réunion, une fois décloisonnées, pourront permettre d’accueillir 1600 personnes sur un plancher de 16 000 pieds carrés. Et dans la nouvelle construction, qui sera reliée par une passerelle au stationnement Badeaux, la salle Vision, de 7000 pieds carrés, pourra recevoir 700 congressistes. Outre les 65 nouvelles unités d’hébergement qui feront leur apparition avec le CECI, les 160 chambres et suites actuelles du Delta Marriott ont complètement été métamorphosées au goût du jour.

Déclenché le 1er avril 2015, le conflit de Delastek est devenu le plus long en cours au Québec avec une cinquantaine de syndiqués en grève.

4. Conflit record chez Delastek

Déclenché le 1er avril 2015, le conflit de Delastek est devenu le plus long en cours au Québec avec une cinquantaine de syndiqués en grève. Ce qui n’a pas empêché le président Claude Lessard d’annoncer le démarrage d’une usine au Mexique, ce qui vient s’ajouter aux installations de Plattsburgh et au bureau de vente en Chine. Non seulement les pourparlers sont-ils dans l’impasse, mais le syndicat soupçonne l’employeur de recourir à des briseurs de grève provenant de l’étranger, ce qui a même amené l’Agence des services frontaliers du Canada à réaliser une perquisition.

Le Trou du diable a provoqué une véritable onde de choc dans le milieu économique de Shawinigan en passant aux mains du troisième brasseur mondial, Molson Coors.

5. Vente du Trou du diable

Le Trou du diable a provoqué une véritable onde de choc dans le milieu économique de Shawinigan en passant aux mains du troisième brasseur mondial, Molson Coors. La spectaculaire croissance du Trou du diable, particulièrement depuis la création de son nouveau centre de production sur l’avenue de la Station en 2013, est citée comme histoire à succès dans une communauté qui doit reconvertir son économie. Si Molson Coors est 100 % actionnaire du Trou du diable, les quatre fondateurs comptent demeurer dans l’entreprise. 

6. Olymel voit grand

Ce n’est plus 80 millions $, mais bien 110 millions $ qu’Olymel investira d’ici 2019 à son usine de Yamachiche afin d’agrandir les lieux dans le but d’augmenter sa production, ce qui entraînera l’embauche de 360 travailleurs. En 2016, le géant de l’agroalimentaire québécois avait annoncé en grande pompe son projet d’investissement à sa division ATrahan. Le projet prévoit l’agrandissement des installations. Les travaux ont débuté en mai avec l’objectif d’être conclus en avril 2019. 

7. Ça bouge au Centre Les Rivières

L’année 2017 aura été tout, sauf tranquille au centre commercial Les Rivières. Sears et Toys «R» Us auront causé des maux de tête avec leurs difficultés financières, le premier annonçant même sa fermeture. Parallèlement, le Groupe Brunelle a investi trois millions de dollars pour agrandir son magasin Sports Experts, ce qui a nécessité le déménagement de quatre commerces. Le même promoteur prépare la venue d’un café Starbucks. On note également l’ouverture de Linen Chest et H&M au cours de la dernière année.

Deux des quatre centres de Premier Aviation, situés à Trois-Rivières et Windsor, sont passés aux mains d’une nouvelle entreprise mondiale, AAR. Celle-ci a annoncé la signature d’une entente d’une valeur de 500 millions de dollars avec Air Canada qui aura des retombées en Mauricie.

8. De l’action chez Premier Aviation

Grosse nouvelle dans le domaine de l’aéronautique. Non seulement deux des quatre centres de Premier Aviation, situés à Trois-Rivières et Windsor, sont passés aux mains d’une nouvelle entreprise mondiale, AAR, mais celle-ci a annoncé la signature d’une entente d’une valeur de 500 millions de dollars avec Air Canada qui aura des retombées en Mauricie. En effet, en vertu de ce contrat, les travaux seront réalisés aux installations de maintenance, réparation et révision situées à l’aéroport trifluvien. Il faudra environ 350 mécaniciens d’aéronefs pour mener les travaux sur la flotte de 125 appareils à fuselage étroit d’Air Canada.

9. Un hôtel au District 55

Au District 55, on aura assisté au début des travaux de plus de dix millions de dollars du futur Holiday Inn Express & Suites Trois-Rivières. Stratégiquement situé à proximité de la sortie de l’autoroute 55, l’hôtel de 111 chambres, bâti sur quatre étages, ouvrira ses portes au printemps 2018. Pour le Groupe Robin, il s’agira d’une troisième réalisation du genre. En effet, depuis 2010, le promoteur s’est particulièrement démarqué dans le milieu hôtelier avec ses constructions qui privilégient le développement durable, notamment par l’ouverture du tout premier hôtel certifié LEED au Canada en 2009, à Saint-Hyacinthe, suivi d’un deuxième en 2015, situé à Vaudreuil-Dorion.

10. Du côté du Cap...

La magasin Canadian Tire a annoncé qu’il quittait la rue Fusey pour déménager aux Galeries du Cap pour l’automne 2018, dans un bâtiment neuf et plus spacieux, de 65 000 pieds carrés, qui sera construit à côté du Maxi. Et un projet d’habitation en construction dans le secteur Cap-de-la-Madeleine accueillera les membres de trois congrégations. L’agrandissement de l’actuelle Résidence Sainte-Famille est évalué à 15 millions de dollars.