Les boutiques Tristan entament une restructuration

Victime de la pandémie comme bien d’autres détaillants de vêtements, Tristan a choisi de se placer à l’abri de ses créanciers. La nouvelle a été annoncée aux 650 employés mardi après-midi. L’entreprise montréalaise espère que le processus lui permettra de renégocier ses baux dans les centres commerciaux.

«Notre objectif est d’arriver à des ententes pour opérer des magasins rentables et de pouvoir faire des investissements [en technologie] », a résumé la présidente Lili Fortin au cours d’un entretien avec La Presse. La chaîne compte 44 succursales au Québec, en Ontario et en Alberta. Son siège social est situé en bordure du canal de Lachine. Son histoire remonte à 1973. Aucune mise à pied ou fermeture de magasin n’est dans les plans.

Plus de détails suivront sur le site de La Presse