Les affaires en bref

Nouvelles mesures de soutien aux entreprises et organismes de la MRC des Chenaux

SAINT-LUC-DE-VINCENNES — La MRC des Chenaux annonce de nouvelles mesures de soutien aux entreprises et aux organismes de son territoire.

Ces dernières pourront demander une contribution non remboursable couvrant jusqu’à 50 % des dépenses reliées à la mise aux normes sanitaires de leurs locaux. L’achat de cloisons de plexiglas, de combinaisons de sécurité, d’affiches, d’autocollants, de stations de lave-main portables et de protections oculaires ou de tout autre équipement jugé pertinent par la MRC pourra ainsi être remboursé en partie, jusqu’à concurrence de 1000 $ par projet présenté.

La MRC offre également une subvention pour la mise sur pied d’une plateforme numérique pour permettre aux entreprises d’obtenir une meilleure visibilité sur le web, de faire des transactions en ligne ou de faciliter les commandes, la cueillette en magasin ou la livraison. Pour un site de type vitrine, les entreprises et organismes pourront bénéficier d’une subvention allant jusqu’à 2500 $. Pour les sites transactionnels, le montant maximal de cette subvention est de 3500 $.

Enfin, la MRC lance un appel de projets ayant pour but d’avoir un impact positif pour le territoire ou de regrouper des organisations, dans le but de stimuler la reprise économique. Les coûts liés au fonctionnement régulier d’une entreprise ou d’un organisme ne sont toutefois pas admissibles. La date limite pour soumettre un projet est le 26 juin 2020.

Des formulaires pour chacune de ces demandes sont disponibles sur le site web de la MRC des Chenaux.

Moratoire prolongé de trois mois pour En+reprendre MRC Bécancour

En+reprendre MRC Bécancour prolonge de trois mois le moratoire sur le remboursement des prêts en capitalisant les intérêts et ce, pour toutes les entreprises ayant un prêt avec l’organisme.

Cette mesure concerne les prêts qui proviennent du Fonds local d’investissement, du Fonds d’investissement en agriculture de la MRC de Bécancour et du Fonds locaux de solidarité (FLS).

Si des entrepreneurs ne veulent pas bénéficier de cette mesure, ils doivent le faire savoir à Yves Boisvert ou Geneviève Leprohon au 819 298-2070 avant le 16 juin prochain.