Sur la photo: Pierre-Louis Jacob, Desjardins; le député Pierre-Michel Auger; Francis Trépanier, Desjardins Entreprises Mauricie; Anne-Marie Grondin, organisatrice du gala; Yves Normandin, directeur général de la Caisse Desjardins de la Moraine et Gérard Bruneau, préfet de la MRC des Chenaux.

Les acteurs de la collectivité entrepreneuriale honorés

La Communauté entrepreneuriale des Chenaux a commémoré les succès de son milieu, vendredi, à l'occasion de la deuxième édition du Gala Artisan des Chenaux. Douze distinctions ont été remises au cours de la soirée, dont quatre sont des prix spéciaux, à la suite d'analyses des dossiers réalisées par un jury composé de quatre membres issus de la collectivité des affaires.
Le prix Travailleur Autonome, une catégorie qui a vu le jour cette année, a été décerné à Créations Zabel. Caroline Isabelle (École Notre-Dame) a quant à elle été couronnée du titre d'Intrapreneur, tandis que l'entreprise Massibec, elle, a remporté la palme du côté de l'Agroalimentaire.
Agro-sol inc. s'est vu attribuer le trophée du meilleur Commerce et Soutien à domicile des Chenaux, celui portant sur l'Économie sociale. La ferme familiale et biologique PranaSens peut pour sa part se targuer d'avoir triomphé en matière d'Exploitation, transformation, production. Même son de cloche du côté des entreprises Machinerie des Chenaux et Vitrerie Clétech, qui ont respectivement été honorées en Entreprise de service et en Nouvelle entreprise.
Concernant les quatre prix spéciaux, ils ont été adjugés au Parc de la rivière Batiscan, en Développement durable, à Céline Bouchard (Coopérative de couture Batiscan), comme Artisan de l'année, à Maxime Normandin (Pizzeria 67), en tant qu'Artisan d'avenir, et finalement à Agro-sol inc., à titre d'Entreprise de l'année.
Rappelons que le Gala Artisan des Chenaux s'insère dans les actions prioritaires de la Communauté entrepreneuriale des Chenaux comme moyen d'action du volet socioéconomique. Le principal objectif de l'événement était de développer une activité de valorisation, de promouvoir différents modèles d'entreprises et d'entrepreneurs ainsi que de créer un mécanisme de regroupement des acteurs de ce milieu.