Une des belles entreprises de la MRC des Chenaux est le resto-brasserie Le Presbytère aménagé par Isabelle Dupuis et Francis Boisvert dans l’ancien presbytère de Saint-Stanislas.

Les 35-44 plus intéressés par l’entrepreneuriat

Saint-Prosper-de-Champlain — La Communauté entrepreneuriale des Chenaux a dévoilé, mercredi, l’indice entrepreneurial de la MRC des Chenaux 2014-2018.

Selon les données recueillies par Léger, en 2018, il appert que les intentions d’entreprendre, dans cette MRC, sont les plus élevées chez les 35-44 ans. L’entrepreneuriat est également perçu par 97 % de la population comme étant un moteur économique pour la MRC des Chenaux.

En moyenne, 81,8 % de la population des Chenaux se dit favorable à l’entrepreneuriat alors qu’elle l’est seulement à 68,2 % dans l’ensemble du Québec.

Près de la moitié de la population des Chenaux (48,9 %) croit avoir les compétences et les capacités pour se lancer en affaires. C’est un peu plus qu’en 2014 alors que ce pourcentage se situait à 46,1 %, ce qui est nettement supérieur à la moyenne québécoise de 27,4 %.

Pas moins de 60,6 % de la population des Chenaux croit également avoir les qualités personnelles nécessaires pour réussir en affaires. Il est à noter que les hommes sont beaucoup plus nombreux que les femmes à le penser, soit 59,7 % contre 37,5 %.

Les gens déjà en affaires représentent la principale source d’inspiration pour ceux et celles qui veulent se lancer en affaires.

Le manque d’épargnes ou de financement constitue toutefois le principal frein au démarrage d’une entreprise, indique l’analyse de Léger. Le manque d’intérêt se place non loin derrière, suivi par la santé, la peur du risque, l’insécurité, la rémunération et l’absence d’idée d’entreprise, des éléments qui exercent tous, à divers degrés, une influence sur le désir ou non d’entreprendre.

Les 35-44 ans sont les plus nombreux à avoir effectué des démarches de création d’entreprises au cours de la dernière année dans la MRC des Chenaux, soit 18,8 %. Il s’agit néanmoins d’une hausse importante puisqu’ils n’étaient que 3% en 2014.

En ce moment, 11,7 % de la population de la MRC des Chenaux est propriétaire d’une entreprise, soit nettement plus qu’au Québec où l’on en compte 6,9 %. Le pourcentage bondit à 20,2 %, pour la tranche d’âge des 35-44 ans.

Un point soulevé par l’étude commandée par la Communauté entrepreneuriale des Chenaux est le fait que 20 % de la population de la MRC des Chenaux a déjà fermé ou abandonné les activités d’une entreprise. L’écart par rapport au reste du Québec (11,3 %) à ce chapitre est assez important. Cette question sera d’ailleurs creusée et mieux documentée prochainement afin d’en comprendre la portée et la signification.

Les résultats de l’ensemble de cette analyse nécessiteront différentes actions et feront notamment l’objet d’un plan d’action de la part de la Communauté entrepreneuriale et de ses partenaires qui sera déposé en mars.

Des projets seront aussi mis en œuvre afin de valoriser et de promouvoir la culture entrepreneuriale, d’augmenter le désir d’entreprendre et de soutenir les démarches de démarrage et de rachat d’entreprise tout en favorisant la continuité des entreprises déjà existantes.