L'annonce de l'aide gouvernementale à l'entreprise de Jean-François Girard s'est déroulée vendredi au bureau de Marc H. Plante.

L'entreprise Wine Square veut conquérir le marché nord-américain

Avec un nouveau procédé hautement technologique, l'entreprise The Wine Square souhaite conquérir le marché de la réfrigération des caves à vin de l'Amérique du Nord d'ici quelques années par le biais d'un projet de production et de commercialisation évalué à plus de 310 000 $.
La compagnie vient de développer un système de refroidissement conçu pour stabiliser la température des caves à vin. La précision de température offerte par son produit appelé Cube permet à la compagnie de se démarquer dans ce marché de niche afin de satisfaire les collectionneurs de vin désirant le faire vieillir des années durant.
Le Cube fonctionne par programmation électronique. Il est fabriqué avec trois modules interconnectés formant un circuit fermé propulsé par deux boucles d'eau distillée indépendantes. Sa durée de vie est de 200 000 heures, une performance nettement supérieure aux compresseurs actuels.
Jean-François Girard, un ingénieur mécanique du secteur de Pointe-du-Lac, a mis à profit son expérience dans le domaine de la santé pour développer un produit compact, performant, silencieux et exempt de gaz réfrigérant et de vibration.
«La stabilité de la température est l'élément pour garantir la durée de conservation du vin. Dans une bouteille, le vin bouge à mesure que la température varie, ce qui transforme le tout en vinaigre de vin. Nous, avec notre procédé, on empêche ce mouvement-là», déclare M. Girard, en précisant qu'au moins quatre emplois seront créés avec ce projet de développement.
Selon le président et fondateur de la compagnie, de nombreux systèmes de refroidissement entraînent des variations de température allant jusqu'à quatre degrés. Le système Cube limite cette variation à deux centièmes de degrés.
Les tours à condos
Fait de bois massif et de cuivre, le Cube représente une solution intéressante pour les propriétaires de maisons ayant leur cellier. Cet équipement représente aussi une option valable pour tous les amateurs de vin qui habitent des tours de condos.
«Il se vend environ 100 000 unités de climatisation par année (pour le marché des caves à vin) au Canada et aux États-Unis. On veut entrer dans le marché des condos de luxe. On vise moins le marché commercial, car ces caves à vin sont plus pour la dégustation, alors qu'on vise le marché de la conservation. On cible le passionné de vin», ajoute M. Girard.
Ce système se vend entre 8000 $ et 15 000 $. La compagnie a commencé à vendre son produit et est fréquemment approchée par des fabricants de caves à vin, selon M. Girard. D'après le président de la compagnie, vendre entre 4000 et 5000 unités par année est une cible réaliste.
Aide gouvernementale
L'entreprise The Wine Square peut compter sur l'appui des gouvernements supérieurs afin de mener à terme son projet de production et de commercialisation. Le gouvernement du Québec verse 174 000 $ à cette entreprise, dont 99 000 $ proviennent du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie.
Marc H. Plante a fait l'annonce, vendredi, de l'appui du gouvernement du Québec à ce projet. Le député de Maskinongé a souligné l'innovation nécessaire au développement d'un produit qui respecte l'environnement tout en représentant une carte intéressante pour le volet économique.
«Ce genre de projet va nous permettre de devenir des leaders. Pour Wine Square, c'est une première annonce, mais ce n'est pas la dernière.»
Pour sa part, le gouvernement canadien fournit un prêt de 90 400 $.