L’entreprise Canots Rhéhaume qui avait été la proie des flammes en septembre dernier relocalise ses locaux dès le mois de janvier à Saint-Tite.

L’entreprise relocalisée à Saint-Tite

Grandes-Piles — Près de trois mois après l’incendie qui a ravagé une grande partie des installations de l’entreprise Canots Réhaume située à Grandes-Piles, voilà que l’entreprise qui est en opération depuis 31 ans procédera à sa relocalisation au cours des prochains mois, du côté de Saint-Tite.

Pour l’entreprise qui occupera désormais les anciens bâtiments industriels des Industries Encore 3, à Saint-Tite, dès la fin janvier, le déménagement représentait la meilleure option afin de poursuivre son expansion.

«Pour nous, la relocalisation était le meilleur choix pour une question de coûts et de délais. Quand l’incendie est arrivé en septembre dernier, on a dû se revirer de bord rapidement puisque nous connaissions une année exceptionnelle et on voulait poursuivre dans le même sens. C’est pourquoi le déménagement était plus accessible pour nous», mentionne l’adjointe administrative de Canots Rhéaume, Caroline Brodeur.

En plus de permettre à l’entreprise Canots Réhaume de connaître une expansion grâce à la relocalisation de ses locaux, cette dernière permettra également l’embauche de trois employés qui devraient entrer en poste au mois d’avril prochain, afin de fournir à la croissance de l’entreprise.

Rappelons que le 15 septembre dernier, les trois bâtiments de l’entreprise qui fabriquait notamment des canots de cèdre ont entièrement été détruits lors d’un incendie. Les efforts des pompiers avaient toutefois permis d’épargner les bâtiments du Musée du Bûcheron, dont le pavillon principal.