Martin Leblanc, dirigeant-propriétaire de Royal LePage Mauricie.

Le prix des maisons en baisse au cours du premier trimestre de 2018

TROIS-RIVIÈRES — Les prix des maisons ont diminué au cours du premier trimestre de 2018 à Trois-Rivières. Selon une étude publiée par Royal LePage, le prix moyen auquel les résidences mise en vente ont trouvé preneur a diminué de 3,5 % comparativement à la même période l’an dernier, se chiffrant 197 736 $.

Par contre, le prix médian des maisons de plain-pied a connu une hausse de 4,6 % pour atteindre 181 236 $. La baisse du prix moyen est donc probablement attribuable à la diminution de 5,8 % du prix moyen des maisons à deux étages, qui se chiffre à 181 236 $.

De plus, l’étude révèle que les ventes des maisons de plain-pied ont diminué de 9,8 % alors que celles des maisons à deux étages ont baissé de 3 % au cours de la même période.

«On observe un phénomène d’offres multiples actuellement dans le marché des plain-pieds d’entrée de gamme, ce qui a contribué à la hausse des prix dans ce segment. Le phénomène semble se limiter à un type de propriétés bien précis, soit celles valant entre 150 000 $ et 175 000 $, bien situées et brièvement rénovées. Elles attirent les premiers acheteurs et jeunes familles qui construisent leur épargne et leur capacité d’emprunt en vue d’acheter», mentionne Martin Leblanc, dirigeant-propriétaire de Royal LePage Mauricie.

Ce dernier constate également que le marché résidentiel de Trois-Rivières a connu un début d’année timide, mais que le mois de mars a été plus actif. Il ajoute que le premier trimestre de 2017 avait été plus dynamique, ce qui fait ressortir des écarts plus importants sur les prix selon lui.

L’étude sur le prix des maisons de Royal LePage présente des renseignements sur les trois types d’habitation les plus courantes au Canada, et ce, dans une cinquantaine de marchés immobiliers.