Lynn O’Cain, directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie.
Lynn O’Cain, directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie.

Le Pôle d’économie sociale de la Mauricie dresse son bilan annuel

TROIS-RIVIÈRES — Le Pôle d’économie sociale de la Mauricie tenait il y a quelques semaines sa 15e assemblée annuelle en ligne et a profité de l’occasion pour dresser le bilan 2019-2020 de ses activités ainsi que pour dévoiler un aperçu des initiatives à venir.

Une année qui s’est avérée très riche en projets ayant des retombées directes sur les différents territoires de la Mauricie, c’est ce qu’en retient l’organisme.

En effet, le Pôle d’économie sociale fait d’abord valoir que le projet d’accélérateur d’impact, piloté conjointement avec IDÉ Trois-Rivières et le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (Cersé), n’a cessé d’occuper son équipe au cours de la dernière année. Un premier parcours sur la commercialisation sera lancé en ce sens à l’automne 2020.

Pour Lynn O’Cain, directrice générale du Pôle, l’accélérateur d’impact est sans contredit un des projets qui viendra bonifier l’offre de services de l’organisation.

Le laboratoire de design social Lab 04 du Pôle d’économie sociale a quant à lui donné lieu au cours de l’année à de nombreuses activités telles que Remix Culture et économie sociale, l’Idéation d’un espace commercial collaboratif dans la MRC Mékinac et Mû.re pour entreprendre. Au total, une soixantaine de participants ont pris part à ces activités.

Le Lab 04 a également été utilisé lors d’une collaboration spéciale avec 100 degrés dans le cadre de l’événement Impulsion 2019. Cette formule d’accompagnement de projets qui a été fort appréciée par les partenaires et les participants sera d’ailleurs renouvelée en 2020.

Par ailleurs, le mois de novembre dernier a été l’occasion pour l’organisme de présenter la première édition nationale du Mois de l’économie sociale, qui a notamment permis de rejoindre 900 000 personnes. Quatre activités ont pour leur part été organisées en Mauricie et ont touché plus d’une centaine de participants.

Au cours de la dernière année, l’organisme a également été un partenaire de diffusion d’information pour les entreprises, en étant par exemple Relayeur Mobilisateur pour le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) et ambassadeur pour la Ruche.

Finalement, l’année 2019-2020 a marqué la fin de la première entente de cinq ans dans le cadre d’un premier Plan d’action gouvernemental en économie sociale (PAGÉS).

«Notre intention demeure de continuer de s’établir comme une référence en matière d’économie sociale et d’en faire un modèle de développement territorial incontournable en Mauricie. Plus que jamais, dans le contexte qu’impose la pandémie, il nous semble pertinent que l’économie sociale soit un modèle d’affaires qui nous positionne pour une relance qui tiendra compte d’une transition sociale et écologique», conclut madame O’Cain.