Le marché public de Trois-Rivières sera finalement de retour au Musée Pop.
Le marché public de Trois-Rivières sera finalement de retour au Musée Pop.

Le marché public de retour au Musée Pop

TROIS-RIVIÈRES — La pandémie de la COVID-19 a forcé la remise en question de sa tenue, mais elle n’aura finalement pas raison de lui. Un marché public aura bel et bien lieu cet été à Trois-Rivières. Le Musée Pop accueille pour une deuxième année sous ses préaux une dizaine de producteurs de la Mauricie afin qu’ils puissent apporter à la ville les meilleurs produits.

«Nous aurons finalement un marché cette année», lance avec enthousiasme Valérie Therrien, directrice générale du Musée Pop de Trois-Rivières.

«Nous avons évidemment moins de marchands sur place que l’année passée. Ils seront six par marché et nous devons respecter les mesures de distanciation physique.»

Tous les jeudis du 2 juillet au 3 septembre donc, des producteurs de la région seront en effet réunis au Musée Pop de Trois-Rivières de 14h à 19h pour y vendre des produits de toutes sortes. On retrouvera sur place cet été la Ferme horticole Gagnon, conjointement avec les Jardins Dugré, la Ferme du Garde-Manger, la Ferme horticole Louis Gaudreault, Multi-Ferme, Gâteries d’Oli, Orenda Micro-culture, Le vieux balsamique, Le Fief d’Orvilliers, Canneberges des Cyprès et Nutra-Forme. La ferme La Chouette Lapone aura quant à elle un point de service sur place pour distribuer ses paniers bios à ses différents abonnés.

Pandémie oblige, des mesures sanitaires devront être respectées par les clients ainsi que les producteurs. Il sera bien sûr essentiel de se désinfecter les mains à l’entrée, de suivre le parcours unidirectionnel avec entrée et sortie en plus de respecter une distanciation physique de deux mètres ou de porter un masque. L’organisme Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières a permis, avec sa contribution financière, la préparation de ce marché public assurément différent, mais qui pourra malgré tout se tenir dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons.

L’animation ne sera toutefois pas aussi développée que lors de l’édition précédente. «En raison des mesures particulières en place, il nous était impossible de présenter une programmation culturelle comme l’année précédente», note Valérie Therrien. «Nous avions une programmation l’an passé pour les enfants. Évidemment, ça ne sera pas possible.»

Malgré les mesures sanitaires en place, la tenue d’un marché public à Trois-Rivières est une bonne nouvelle pour les producteurs de la Mauricie. «Il y a un engouement présentement pour l’achat local et les producteurs sont super emballés de répéter le marché public au musée. Alors on espère que les Trifluviens vont venir encourager nos producteurs locaux», mentionne la directrice générale du Musée Pop.

Par ailleurs, les clients pourront utiliser gratuitement le stationnement de l’édifice Capitanal dès 14h les jours de marché.