Le chef Fred Chappuis, la directrice générale Marie-Claude Camirand, et le président Pierre Duplessis.

Le Marché Godefroy a 25 ans

Bécancour — Débutant samedi prochain, la nouvelle saison du Marché Godefroy, à Bécancour, aura une connotation particulière puisque l’année 2019 marque son 25e anniversaire d’existence. «Le marché n’a pas vieilli», a d’ailleurs témoigné l’un de ses fondateurs, Alain Roy, lors du dévoilement de la programmation qui comprend 50 jours d’animation.

D’ailleurs, Jean-Guy Dubois était maire de Bécancour à l’époque. «J’ai vu naître le Marché qui est un produit d’appel depuis 25 ans. Il a grandi et s’est adapté aux réalités», a-t-il confié.

Il faut dire que depuis ses débuts, le Marché Godefroy n’a cessé de croître, tant au niveau du nombre de marchands présents que de la diversité des activités. C’est sans compter le nombre de jours d’ouverture qui a augmenté, tout comme l’achalandage.

«Aujourd’hui, on peut affirmer sans contredit que le Marché Godefroy est devenu un rendez-vous épique familial, culturel et agroalimentaire incontournable, qui dépasse amplement le rayonnement local», souligne la directrice générale, Marie-Claude Camirand.

Celle-ci de même que son président, Pierre Duplessis, «l’âme du Marché» selon le premier magistrat, ont appris une bonne nouvelle lors de la conférence de presse de la part du représentant du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Réjean Prince, soit une aide financière de 22 648 dollars pour rénover le chapiteau d’entrée. Les travaux auront lieu à l’automne, de sorte que la nouvelle installation sera prête pour le Marché de Noël.

«Dans les dix dernières années, le MAPAQ a investi 155 000 dollars dans le Marché Godefroy. L’engouement pour les marchés publics prend de l’importance, leur nombre étant passé de 60 en 2005 à 175 l’an dernier, dans 16 régions», a précisé le directeur régional adjoint.

Pour cette 25e édition, trois journées d’activités spéciales attendent les visiteurs. D’abord, le 16 juin, le groupe Trop loin d’Irlande sera en vedette pour cette journée de fête présentée par la Ville de Bécancour avec, au menu, un grand méchoui.

«Grâce aux caisses Desjardins, les 29 et 30 juin, nous accueillerons l’Académie des Ripailleurs, qui offrira une conférence sur la cuisine au temps du Moyen Âge ainsi qu’une activité de tire de Sainte-Catherine pour les enfants. Le 30 juin, nous aurons aussi sur place un photoboot», explique Fred Chappuis.

Enfin, les 21 et 22 septembre, l’UPA offrira aux clients un atelier sur le pesto. Les 100 premiers clients se verront offrir un pot de pesto maison gratuit cuisiné par le chef Fred.

Par ailleurs, celui-ci entend mettre de l’avant les marchands fondateurs qui sont encore présents. Ainsi, sept marchands verront leurs produits mis à l’honneur lors de sept démonstrations culinaires thématiques: La Butineuse, la Fromagerie L’Ancêtre, la Ferme Carignan, la Jambonnière, la Ferme des Ormes, les Couleurs de la terre et la Ferme Pierre Duplessis.

Selon la direction, la programmation de 2019 place définitivement l’expérience au cœur des activités et poursuit avec ses formules gagnantes: le four à pain offre une expérience en permettant aux consommateurs d’observer le chef à l’œuvre et le premier bar à huîtres en région.

Le rendez-vous des vins et fromages québécois (17-18 août) et celui des artisans (27-28 juillet et 21-22 septembre) seront de retour, tout comme la troisième édition de la Grande journée des petits entrepreneurs en collaboration avec la SADC.

«Le Marché accueillera quatre nouveaux marchands, soit Sésame ouvre-toi, Culture Orenda, Ferme vivante et la Pause magique, qui s’ajouteront aux 33 marchands habituels», a annoncé Mme Camirand.

Grâce à un partenariat avec la Microbrasserie À la Fût amorcé l’an dernier, le Marché offre encore cette année sa propre bière La P’tite cocotte Godefroy. Les clients pourront ainsi relaxer sur la terrasse au son des chansonniers qui seront présents trois fois par jour pendant toute la saison ou en assistant aux démonstrations culinaires du chef Fred. «La formule pic-nic en famille sur notre terrain agréablement aménagé est aussi possible», fait-elle savoir.

Cette dernière tient finalement à signaler que le Marché poursuit ses actions en développement durable. «Cette année, le Marché offrira à ses clients des sacs de magasinage réutilisables ainsi que des sacs à fruits et légumes réutilisables», conclut Mme Camirand.