Dans l’ordre habituel, on retrouve Georges Brunelle, du Groupe Brunelle, et Philippe Duguay, de la Société immobilière Duguay, posant devant le futur emplacement du Starbucks, tout près du Costco.

Le Groupe Brunelle ouvre trois Starbucks

Trois-Rivières — Déjà solidement implanté en région avec ses nombreux magasins sportifs, le Groupe Brunelle se lance dans l’univers du café avec l’ouverture de trois Starbucks en 2018. Avec la création de 60 emplois, l’entreprise dirigée par Georges Brunelle fera travailler près de 400 personnes en Mauricie.

«Après un an de négociations, on a conclu une entente avec Starbucks pour être détenteur de la licence. C’est une bannière mondiale avec 27 000 cafés dans le monde. C’est une opportunité qui ne passe pas à tous les jours», a-t-il confié au Nouvelliste.

Le premier point de vente verra le jour à la fin du mois de février prochain au centre commercial Les Rivières, dans le local de l’ancien restaurant chinois. Ouvert de 7 h à 22 h, ce premier café Starbucks sera doté d’une terrasse intérieure, sur le mail. Il s’agit d’un retour à ce centre d’achat pour cette bannière puisqu’elle est y était présente à l’époque du magasin Target.

Le second ouvrira ses portes en juin 2018 dans une toute nouvelle bâtisse commerciale signée Société immobilière Duguay, qui est située sur la rue Marion, en face de la station d’essence du Costco. «Ce sera le premier Starbucks licencié au Canada avec un service de commandes à l’auto», affirme fièrement M. Brunelle.

Et le troisième café fera son apparition en septembre 2018 au Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières. «Il sera en plein milieu de la salle des congrès», précise-t-il.

Selon lui, les trois emplacements correspondent à des pôles en pleine effervescence à Trois-Rivières, une ville où, dit-il, «ça bouge au niveau économique». Alors que l’achalandage est sans cesse à la hausse dans les environs du Costco, M. Brunelle dit constater un vent de renouveau au centre-ville. «Et le centre commercial commence à prendre du poil de la bête», soutient celui qui y a d’ailleurs investi trois millions de dollars pour concevoir et aménager le tout nouveau Sports Experts.

À son avis, l’arrivée de Starbucks via un marchand local, «c’est bon pour tout le monde». «Ça rehausse l’offre à Trois-Rivières, c’est une marque mondiale. Pourquoi n’aurait-on pas le droit d’avoir ça à Trois-Rivières?», fait remarquer celui qui y voit également une façon de diversifier son champ d’activités.

Visiblement enthousiaste par rapport à cette nouvelle aventure, ce dernier dit avoir hâte de faire découvrir à la région le nouveau design de Starbucks. «S’il y a des gens qui veulent avoir de plus amples informations ou envoyer leur curriculum vitae, ils peuvent le faire à l’adresse starbucks@groupebrunelle.com», tient à faire savoir M. Brunelle.  

Pour la Société immobilière Duguay, le Starbucks de Georges Brunelle signifie un premier locataire dans sa nouvelle bâtisse commerciale de 8500 pieds carrés, divisée en trois locaux. Les deux autres espaces seront occupés par des restaurants.

On se rappellera que le groupe trifluvien avait acheté plus tôt cette année un terrain de 70 000 pieds carrés sur la rue Marion, en face du Costco pour y construire deux bâtiments commerciaux. La deuxième structure, de 6000 pieds carrés, abritera un seul locataire, a confirmé Philippe Duguay.

Au cours de 2017, l’entreprise familiale a réalisé des transactions de l’ordre de 7,5 millions $ à Trois-Rivières, incluant l’acquisition d’une ancienne succursale de la Société des alcools du Québec située sur la rue Jacques-de-Labadie. Six locaux de différentes grandeurs y sont à louer. «Notre parc immobilier compte 750 000 pieds carrés locatifs à Trois-Rivières, soit 45 bâtisses commerciales qui regroupent plus de 215 locataires», a conclu M. Duguay.