Le ministre François-Philippe Champagne est entouré sur la photo de Francis Foley de la microbrasserie À la fût, de Mario Desmarais d’ADF Diesel, d’Étienne Charest d’Acier Rayco ainsi que de Pascal Gauthier de Xylo-Carbone.

Le fédéral aide quatre entreprises en croissance

Saint-Tite — Qui a dit que l’innovation n’était possible que dans les grandes villes? Il ne s’agit certainement pas d’un des dirigeants des trois entreprises de la MRC de Mékinac et d’une de la MRC des Chenaux soutenues par Développement économique Canada (DEC). Afin de favoriser leur croissance et l’innovation, ces quatre entreprises se partagent une aide financière de 2,8 millions $ du fédéral qui permettra de réaliser des investissements de 16 millions $ et ainsi créer une cinquantaine de nouveaux emplois dans des MRC qui en ont bien besoin.

«Il s’agit d’investissements très majeurs pour la région. On voit l’effet de levier, ce qui est très important. On voit qu’en injectant de l’argent dans la région, on arrive à aider des investissements totaux de 16 millions $», souligne François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice — Champlain et ministre du Commerce international du Canada.

«Ça permet d’attirer des talents, de retenir nos jeunes et il s’agit d’investissements qui vont accroître la productivité.»

Ces quatre entreprises soutenues financièrement par DEC sont la microbrasserie À la fût, Xylo-Carbone, ADF Diesel et Acier Rayco. L’annonce de l’aide financière remboursable du fédéral a été faite vendredi à Saint-Tite par François-Philippe Champagne. L’annonce a d’ailleurs été faite dans la nouvelle usine de la microbrasserie.

En constante croissance depuis sa fondation il y a dix ans, la coopérative de la microbrasserie À la fût est sur le point de mettre en service sa toute nouvelle usine de Saint-Tite qui permettra rapidement de tripler la production de bière. Cette production supplémentaire pourra alimenter le restaurant de Montréal, dont l’ouverture est prévue en mars, ainsi que les nouveaux marchés potentiels que sont les États-Unis, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick.

À la fût reçoit une aide financière de 500 000 $ de DEC pour un projet totalisant 2,69 millions $. Essentiellement, ces investissements de la coopérative de la microbrasserie ont permis d’acquérir le terrain voisin des premiers locaux, d’y construire une nouvelle usine et d’y installer l’équipement nécessaire. D’ailleurs, il sera encore possible d’augmenter la production de bière dans les prochaines années en modifiant l’équipement intérieur.

«L’aide de DEC a été un levier important pour boucler le budget de notre projet et attirer d’autres investisseurs», explique Francis Foley, un des premiers membres de la coopérative À la fût. «Nous voulons devenir le plus important microbrasseur de bière vieillie en fût de chêne», ajoute-t-il.

Souvent méconnue du grand public, l’entreprise ADF Diesel de Saint-Stanislas se spécialise dans l’usinage, le réusinage, la distribution et la vente de moteurs et de composantes de moteurs diesel. L’entreprise emploie 285 travailleurs et exploite 39 concessionnaires partout au Canada. Bien implantée dans le secteur minier, ADF Diesel mène des affaires à l’étranger comme au Pérou, au Maroc, à Cuba ou encore au Costa Rica.

C’est d’ailleurs pour soutenir cette croissance que des investissements de 4,05 millions $ sont nécessaires. ADF souhaite agrandir son bâtiment principal de Saint-Stanislas pour accueillir de nouveaux équipements afin d’élargir la gamme de moteurs de machinerie lourde qu’elle peut remettre à neuf. La contribution de DEC pour ce projet est de 987 000 $.

Mario Desmarais, chef de l’administration d’ADF Diesel, souligne que la croissance marquée de l’entreprise entraîne constamment des manques de main-d’œuvre. Or, ADF élabore avec le Collège Shawinigan un programme d’alternance travail-étude. «Il faut attirer de la main-d’œuvre et leur faire savoir qu’on est là. Nous cherchons principalement des mécaniciens», note M. Desmarais.

En train de s’implanter à Saint-Tite, Xylo-Carbone reçoit du fédéral une aide financière de 1,2 million $ pour l’acquisition d’équipements de production. Cela s’ajoute à l’aide financière de 2,4 millions $ de Québec annoncée plus tôt cette semaine. Rappelons que l’établissement d’une usine dans Mékinac représente des investissements de 7,59 millions $.

L’entreprise qui produira dans Mékinac du charbon de bois destiné au BBQ a déjà construit son usine et procède actuellement à des embauches. «Nous sommes maintenant en rodage», soutient Pascal Gauthier, directeur général de Xylo-Carbone. «Nous allons avoir une vingtaine d’employés pour commencer. Nous sommes d’ailleurs en pleine embauche, même si nous avons une partie du personnel déjà en fonction.»

Même si les installations de Xylo-Carbone ne sont pas encore en période de production, l’entreprise souhaite déjà se diversifier en créant des produits à valeur ajoutée. «Nous sommes déjà dans la préparation de produire du charbon actif notamment pour des filtres», ajoute M. Gauthier.

La dernière portion de l’aide financière annoncée par DEC vendredi revient à l’entreprise Acier Rayco. Établie à Saint-Tite, elle emploie près de 20 personnes. La contribution du fédéral de 169 000 $ permettra de concrétiser des investissements de 1,69 million $. Grâce à ces investissements, l’entreprise souhaite améliorer sa productivité et sa capacité de production.

Pour ce faire, Acier Rayco a donc acquis de nouveaux équipements et agrandit ses locaux. Cette PME travaille déjà auprès d’Hydro-Québec, du Cirque du Soleil, Produits forestiers Arbec ainsi que diverses municipalités.