Les deux propriétaires de D&R Boutique équestre, Demmi Roy-Ferguson et Rachèle Tremblay.

Le destin croisé de deux passionnées

TROIS-RIVIÈRES — L’une est originaire de Trois-Rivières et travaillait à Québec. L’autre est née à Québec et travaillait à Trois-Rivières. Grâce à une amie commune et aux réseaux sociaux, Rachèle Tremblay et Demmi Roy-Ferguson ont croisé leur destin autour d’une passion de jeunesse commune: le cheval. Et depuis bientôt un an, les deux jeunes femmes partagent cet engouement au plus grand nombre via l’ouverture de D&R Boutique équestre, sur la rue Corbeil, à Trois-Rivières.

«Bien sûr nous vendons des bottes, des selles, des brides, ou encore des bombes, des brosses et des tapis. Mais surtout, nous vendons et partageons une passion, celle qui nous anime profondément. Cette passion des chevaux qui nous permet d’oublier le temps et d’atteindre l’équilibre», écrivent-elles d’ailleurs sur leur site web.

Après avoir complété un baccalauréat en agronomie ainsi qu’une maîtrise en sciences animales, Rachèle Tremblay travaillait comme nutritionniste animale dans la région de Québec avant d’avoir la piqûre pour l’entrepreneuriat. Dans le cadre de son étude de marché, son sondage sur Facebook aura vite suscité l’intérêt de sa future partenaire d’affaires.

Il faut dire que Demmi Roy-Ferguson avait déjà travaillé dans une boutique équestre de la région de Québec durant plusieurs années en plus d’évoluer sur le terrain de la compétition. Elle possédait donc des connaissances solides sur la majorité des fournisseurs et produits équestres qui existent. «Il fallait que je fasse une heure de route pour un shampoing», se rappelle cette Trifluvienne d’adoption, histoire d’illustrer le besoin d’une telle boutique en région.

Si celle-ci se sent à l’aise sur le plancher de vente, sa collègue a cette bonne capacité de gestion, en plus d’avoir tout ce qu’il faut pour offrir un service-conseil personnalisé en nutrition équine. En plus de se compléter, les deux propriétaires ont en commun ce bon contact avec la clientèle.

«Chez D&R, la passion s’exprime à travers une offre de produits recherchés et une expérience de magasinage qui allie professionnalisme et convivialité. Ayant à cœur le développement de la filière équestre au Québec, la boutique offre également un agenda de conférences et formations en magasin avec notre réseau d’experts associés», expliquent-elles.

Et leur mission consiste à être partenaire de la réussite équestre du consommateur. «Ambitions olympiques ou pas, chez D&R, notre priorité est de s’occuper du bien-être et du confort de ceux qui forment le couple parfait: un cheval et son cavalier», poursuivent les dirigeantes.

La boutique équestre offre donc un inventaire complet d’équipements d’équitation classique et western en plus de proposer un large éventail de suppléments alimentaires ainsi qu’un service de consultation en nutrition équine.

Celles-ci font remarquer que Trois-Rivières est au cœur de l’activité équestre de la Mauricie et du Centre-du-Québec. C’est en outre le seul endroit au Québec où il est encore possible d’assister à des courses de chevaux, soit à l’hippodrome. Or, souligne le duo, la pratique des sports équestres demande de l’équipement spécialisé tandis que le cheval de sport est un animal qui a des besoins alimentaires spécifiques et demande beaucoup de soins et d’entretien.

«Malgré cette grande activité équestre, il n’y avait pas de boutique offrant un inventaire complet d’équipements, de suppléments alimentaires et de produits d’entretien. Si bien que la grande majorité des cavaliers devaient se déplacer vers les grands centres comme Montréal et Québec afin de se procurer l’équipement nécessaire à la pratique de leur sport», décrivent-elles.

Déjà, ensemble, la Mauricie et le Centre-du-Québec sont les régions administratives qui comptent le plus de chevaux enregistrés auprès de Cheval Québec. Et c’est un secteur d’activités qui ne cesse de prendre de l’expansion avec le futur complexe équestre à Gentilly. Déjà, en région, on retrouve la Ferme du Joual-Vair, à Sainte-Gertrude, le camping équestre du Parc régional de la rivière Gentilly et l’école équestre Céraville, à Trois-Rivières.

Après seulement dix mois d’opération, D&R boutique équestre attire déjà des gens qui proviennent tantôt de La Tuque, tantôt de Montréal. «C’est au-delà de nos espérances. Nous avons des clients réguliers. On fait notre place dans le monde équestre», concluent-elles.

EN CHIFFRES

4800

Items équestres en magasin


300

Casquettes Crowellz vendues l’été dernier.


38

Tonnes de moulée Blue Seal vendues depuis l’ouverture