Le déploiement de la fibre optique se poursuit à Bécancour

Bécancour — Au début du mois de mai, la MRC de Bécancour annonçait que les travaux de déploiement de la fibre optique pour le secteur Précieux-Sang avaient repris à la suite de l’arrêt complet en avril pour cause de pandémie.

Lundi, on a confirmé que les travaux permettant de desservir le secteur Précieux-Sang ainsi que les chemins Héon et Leblanc du secteur Saint-Grégoire sont terminés et que les citoyens peuvent maintenant se raccorder au réseau de fibre optique de la MRC de Bécancour.

«En cette période de pandémie, plus que jamais l’accès à la fibre optique et à un réseau de qualité est essentiel, d’autant plus que de nombreuses personnes sont appelées à effectuer du télétravail», fait-on remarquer, tant à la Ville qu’à la MRC de Bécancour.

«Cette victoire est donc une grande nouvelle pour l’aboutissement de ce projet. Nous espérons que cette annonce saura mettre un baume sur la situation actuelle pour les citoyens de Précieux-Sang», a-t-on renchéri.

On peut vérifier si sa résidence est incluse dans le secteur desservi en visitant la carte interactive disponible sur le site Internet de la Ville de Bécancour au www.becancour.net.

Dès maintenant, les personnes intéressées peuvent téléphoner au service à la clientèle de Sogetel au 1 866 764-3835 ou visiter le www.becancour.sogetel.com pour consulter les différents forfaits offerts. Compte tenu de la situation actuelle liée au COVID-19, les clients y trouveront aussi les informations liées aux mesures prises par Sogetel pour les raccordements.

Évidemment, en raison du contexte de la pandémie, aucune soirée d’information publique ne pourra être tenue par la Ville, la MRC et Sogetel comme il y en a eu pour les autres secteurs déjà desservis.

«Les secteurs de Bécancour, Sainte-Gertrude, Précieux-Sang ainsi que des parties de Sainte-Angèle et Saint-Grégoire sont maintenant desservis par la fibre optique et opérationnels. En ce qui concerne la finalisation des travaux pour desservir les secteurs restants, tous les efforts se poursuivent intensivement dans le but d’obtenir les permis manquants auprès des compagnies propriétaires qui délivrent ces derniers», a-t-on conclu.