La création de 22 200 emplois le mois dernier a permis au taux de chômage de reculer à 6,2 %, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Le chômage à Trois-Rivières stable à 6,5 %

La situation du marché de l'emploi est au beau fixe à Trois-Rivières alors que le taux de chômage est demeuré stable à 6,5 % en mai, ce qui représente néanmoins une baisse d'un point par rapport au même mois de 2016. En Mauricie, on note une diminution mensuelle de 0,5 point, pour se situer à 6,2 %. Encore là, il s'agit d'une amélioration de 1,2 % sur une base annuelle.
Au pays, l'emploi a progressé de 55 000 en mai, stimulé par une hausse de 77 000 du nombre de personnes travaillant à temps plein, a annoncé vendredi Statistique Canada.
Parallèlement, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 6,6 % en raison d'une augmentation du nombre de personnes actives sur le marché du travail, a expliqué l'agence fédérale. La croissance de l'emploi en mai prolonge la tendance haussière observée depuis juillet 2016.
Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre de personnes en emploi a augmenté de 317 000 (+1,8 %), et cette hausse provient essentiellement de la progression du travail à temps plein. Au cours de la même période, le nombre total d'heures travaillées a augmenté de 0,7 %.
Au Québec, l'emploi a légèrement progressé (+15 000) en mai, alors qu'une hausse notable du travail à temps plein a été partiellement contrebalancée par une légère baisse du travail à temps partiel. En raison de la baisse du nombre de personnes à la recherche d'emploi, le taux de chômage a baissé de 0,6 point de pourcentage pour atteindre un creux inégalé de 6 %, poursuivant une tendance à la baisse qui s'est amorcée au début de 2016. Par rapport à 12 mois plus tôt, la croissance de l'emploi au Québec s'est élevée à 83 000 (+2 %), dont l'essentiel a eu lieu au cours du deuxième semestre de 2016.