René Goyette, président de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

Le Centre de tri modernisé cette année

Le projet de modernisation du Centre de tri de Récupération Mauricie de Saint-Étienne-des-Grès se fera dès cette année, a annoncé au Nouvelliste le président de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, René Goyette.
Le président de Récupération Mauricie, Claude Boulanger, indique de son côté que c'est l'entreprise Machinex qui réalisera le contrat de ce projet d'une valeur approximative de 2,7 millions $. Le règlement d'emprunt se fera sous peu. Les détails, dit-il, seront annoncés plus tard.
Cet important projet devait être amorcé dès 2015, mais une mésentente avait mis toute l'affaire sur la glace.
C'est que la Régie est propriétaire à 49 % du Centre de tri et le Groupe RCM à 51 %.
Le conseil d'administration de Récupération Mauricie, qui est formé de représentants de ces deux organismes, avait choisi, par résolution en 2015, le groupe Gardex de Victoriaville au terme d'un premier appel d'offres pour réaliser le contrat.
RCM s'était alors opposée à cette décision et voulait plutôt embaucher Machinex.
Cette situation avait alors causé d'importantes frictions entre les deux organismes et la Régie avait retiré son cautionnement financier de 2 millions $, bloquant du même coup le projet.
Le maire Boulanger avait mentionné, en 2015, que Gardex avait soumissionné 200 000 $ de moins que Machinex, mais que Machinex présentait d'autres avantages.
René Goyette indique que depuis, la bonne entente est revenue entre les deux détenteurs de Récupération Mauricie.
Rappelons que le Centre de tri a été construit en 2004 au coût de 5 millions $. C'est à cet endroit que sont triées toutes les matières recyclables provenant du bac bleu.
En février 2016, Récupération Mauricie est retournée en appel d'offres et c'est Machinex qui l'a emporté.