Dans l’ordre habituel, on retrouve Diane Martinet, son conjoint Stéphane Beaudet, et les deux fils, Vincent et Antoine Beaudet.

L’aventure familiale de Stéphane Beaudet

Bécancour — Le restaurant Stratos de Gentilly a un nouveau propriétaire ou plutôt, des nouveaux propriétaires car Stéphane Beaudet s’est porté acquéreur du commerce avec sa conjointe Diane Martinet ainsi que ses fils Antoine et Vincent.

«L’entreprise était à vendre. C’était un vieux rêve qu’on avait depuis longtemps d’avoir un restaurant. J’ai deux de mes fils qui étaient déjà dans la restauration. On a décidé de faire le saut», raconte le paternel.

Celui-ci explique avoir acheté «le fond de commerce» et d’ici un an, il devrait prendre possession de la bâtisse actuellement en location. «C’est un investissement de 200 000 dollars qu’on a fait présentement, moi et ma famille. Et seulement en amélioration, on a investi 25 000 dollars pour revamper le restaurant au complet à l’intérieur, dans la décoration et la modernisation», précise-t-il.

Et la famille s’apprête à créer une salle de réception de 50 places multimédia qui pourra servir tantôt à des conférences, tantôt à des formations.

«On devrait finaliser le tout au printemps», a-t-il fait savoir.

Ce dernier souligne qu’il s’agit du plus gros restaurant à Gentilly, avec ses 90 places.

«Les clients semblent très satisfaits du changement qu’on a apporté. On est content de préserver 22 emplois dans notre région. Je suis un gars du coin, ça fait 21 ans que je suis en affaires, c’est ma sixième entreprise ici dans la région. Je suis fier de faire partie de notre communauté pour préserver nos entreprises et nos emplois dans notre région», s’est plu à mentionner M. Beaudet.

Finalement, le fondateur de la chaîne Stratos, qui fête ses 30 ans d’existence, Efstratios Chrisafoudis, a remercié chaleureusement le précédent propriétaire de la franchise, Mario Daigle.

«C’est avec des entrepreneurs comme la famille Beaudet-Martinet qui ont à cœur leur région que nous contribuerons à nourrir les gens», a-t-il conclu.