Geneviève Scott Lafontaine est la directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé.

L’attention dirigée vers les entrepreneurs

LOUISEVILLE — Le succès de la formule de gala annuel instaurée en 2017 incite la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé à reprendre la même recette en 2018.

Samedi, la Chambre de commerce tiendra à l’école secondaire l’Escale de Louiseville son 30e gala annuel. La Soirée des sommets Desjardins permettra la remise de 18 prix lors d’un gala mettant toute la lumière sur les lauréats.

Avant 2017, le gala était composé d’un souper et d’une soirée. Près de 30 prix étaient remis, en incluant les prix bâtisseurs des municipalités de la MRC. L’an dernier, la direction de l’organisme a recentré le gala autour des entreprises gagnantes. Les prix des bâtisseurs ont été retirés, de même que le repas et la formule a été appréciée des 300 participants.

«Les commentaires étaient positifs. Le gala est moins long. Ça coûte moins cher, car il n’y a plus de souper. Et dans la salle Roger-Matteau, les gagnants sont davantage écoutés, ils sont plus mis en valeur, l’attention est mise sur eux. C’est pour ça qu’on fait un gala», énumère Geneviève Scott Lafontaine, la directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé.

Le prix du billet a été réduit de moitié, étant dorénavant de 60 $. L’organisme tient à offrir une soirée à coût abordable afin que les entreprises soient encore davantage représentées durant l’événement animé cette année par Jean-François Baril.

Les traditionnels prix remis à la personnalité féminine et masculine ainsi que le coup de cœur de l’année sont évidemment conservés. Cette année, la catégorie Diplômé(e) impliqué(e) dans son milieu devient le 18e prix.

Le gala de samedi sera précédé d’un cocktail dînatoire. L’événement sera agrémenté de jeux et de prix de présence.

Quelque 260 personnes ont confirmé leur présence. La chambre s’attend à accueillir d’autres convives, si bien que la soirée devrait attirer près de 300 personnes.

Un effectif stable
Autour de 215 personnes sont membres de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé, un nombre comparable à celui de l’an dernier. Mme Scott Lafontaine mise sur la popularité des activités organisées par la chambre et sur le dynamisme de l’économie observé au sein de la MRC de Maskinongé pour augmenter l’effectif au cours des prochaines années.