De gauche à droite: Charles Massicotte-Bourbeau, directeur général de la Caisse Desjardins Mékinac-Des Chenaux, Gérard Bruneau, préfet de la MRC des Chenaux et Patrick Baril, directeur général de la MRC des Chenaux.

Lancement d’un accélérateur de croissance dans la MRC des Chenaux

SAINT-LUC-DE-VINCENNES — Apporter du soutien à 15 PME et créer au moins 80 emplois d’ici 2022. C’est le défi que se lance la MRC des Chenaux en collaboration avec le Mouvement Desjardins en annonçant la création de nouvel Accélérateur de croissance.

Ce projet triennal de 210 000 $, dont 112 500 $ proviennent de la MRC des Chenaux et 97 500 $ du Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins, créé en novembre 2016, vise à soutenir des projets porteurs dans la communauté.

Cette entente «contribuera sans aucun doute au développement économique des 10 municipalités de notre territoire», prévoit le préfet, Gérard Bruneau qui espère que ce nouvel outil permettra aux entrepreneurs «de passer de l’intention à l’action afin d’accélérer la croissance de leur entreprise. Par cette entente, ils pourront bénéficier de services professionnels et spécialisés dans le cheminement de leur projet. Le développement économique de notre MRC fait partie de nos priorités», fait-il valoir.

«Les objectifs de notre communauté entrepreneuriale, qui est très active, traite de la valeur et de l’importance de la croissance des entreprises et prévoit à son plan d’action des cibles et des moyens à cet effet-là», souligne le préfet.

«Chaque emploi créé sur notre territoire contribue à garder notre population», fait-il valoir.

De son côté, le directeur général de la Caisse Desjardins Mékinac-Des Chenaux, Charles Massicotte-Bourbeau, indique que l’Accélérateur de croissance «fournira un accompagnement qui sera personnalisé aux entreprises qui ont des projets de croissance à court terme», dit-il.

Les projets choisis, dit-il, «portent sur les enjeux qui sont locaux», explique-t-il. «Ça permet aux communautés de se développer en fonction des réalités qui leur sont propres. Ce fonds permet de soutenir la passion de personnes audacieuses et visionnaires qui oeuvrent chaque jour dans leur milieu.»

C’est Luc Méthot qui sera le nouveau conseiller en entreprise de l’Accélérateur de croissance. Ce denier a déjà oeuvré au Centre d’aide aux entreprises de Trois-Rivières. Il est également conseiller en gestion senior chez Économie du savoir Mauricie.

Patrick Baril, directeur général de la MRC des Chenaux, donne des exemples concrets de ce que M. Méthot sera appelé à faire. Il pourra notamment voir avec une entreprise si ses prix sont adaptés ou encore si son système de production est adapté ou optimal. «Ça peut même être un montage de plan d’affaires ou un montage financier pour un équipement important», ajoute-t-il.

Patrick Baril souligne que ce programme est facile d’accès. «On va avoir la liberté, avec Desjardins, de choisir les dossiers dans lesquels on va vouloir être partenaire», souligne-t-il.