Dans l'ordre habituel, on retrouve Pierre-Yves Rousselle, associé d'Attractif, Yvan et Alain Nobert, propriétaires, ainsi qu'Amélie Dumont, assistante au développement et projets spéciaux à La Boucherie Nobert.

La Boucherie Nobert à l'ère du numérique

Après 80 ans d'existence, la Boucherie Nobert, qui compte près de 90 employés, fait son entrée dans l'ère numérique avec son concept de Chef Noby, présenté sous la forme de bornes électroniques dans les magasins de Shawinigan et Trois-Rivières et d'une application mobile gratuite.
À l'intérieur de sa plateforme électronique, le Chef Noby inventorie plus de 70 % des 650 produits disponibles en magasin et permet à l'utilisateur de sélectionner, par exemple, la pièce de viande souhaitée.
Le client obtiendra alors une panoplie d'informations sur la provenance de la viande sélectionnée, identifiant la partie de l'animal, et il repartira avec la façon de l'apprêter selon le type de cuisson voulu et le genre d'appareil utilisé. C'est sans compter que des choix d'accompagnement à privilégier seront offerts.
«Nous avions régulièrement des questions des clients qui voulaient savoir comment faire cuire une pièce de viande sur le barbecue et s'assurer d'en garder les saveurs optimales. Nous avons eu l'idée de développer cette application électronique facile d'utilisation et accessible», a expliqué Yvan Nobert, associé de la Boucherie Nobert.
Le tout est le résultat d'un an de travail avec des partenaires, Attractif et Rum&Code. «Les gens pourront l'utiliser de manière intuitive et obtenir beaucoup d'informations sur nos produits disponibles en magasin. Les utilisateurs peuvent se servir de la fonction de recherche dans l'application ou encore inviter l'appareil à lire le code-barre qui se retrouve sur l'étiquette des produits et obtenir l'ensemble des explications se rattachant à un produit», a-t-il précisé.
Et l'application ne se limite pas qu'au département de la viande. Les utilisateurs pourront y découvrir le large éventail de produits du département des fromages ou encore des produits surgelés. 
«L'application ou les bornes électroniques serviront non seulement à la clientèle, mais aussi à nos employés. Il s'agira d'un outil de formation formidable puisque tout y est et sera maintenu à jour régulièrement», renchérit Yvan Nobert.
Pour sa part, l'associé d'Attractif, Pierre-Yves Rousselle, de Shawinigan, s'est dit heureux d'avoir obtenu la confiance des propriétaires dans la réalisation de cette nouvelle application, «un gros projet», souligne-t-il.
La Boucherie Nobert travaille sur la refonte de son site Internet et lancera sous peu une page Facebook officielle.