La mise en chantier du colisée du District 55 est l’une des nombreuses mises en chantier amorcées en 2018 à Trois-Rivières.

La valeur des mises en chantier bondit de 28 %

Trois-Rivières — Trois-Rivières a battu tous les records en 2018 en ce qui concerne les mises en chantier. C’est du moins ce qui ressort des chiffres contenus dans le rapport officiel des déclarations de mises en chantier pour l’année dernière.

Au total, ce n’est pas loin de 28 % de plus de mises en chantier qui auront été annoncées en 2018 par rapport à l’année précédente, note le porte-parole au cabinet du maire de Trois-Rivières, Yvan Toutant.

«C’est du jamais vu à Trois-Rivières», constate Yvan Toutant.

Alors qu’on enregistrait 284 M$ de mises en chantier en 2017, ce montant est passé à 366 M$ en valeur déclarée en 2018, ce qui, selon M. Toutant, en fait une année record à Trois-Rivières. Au total, ce sont donc 816 logements de plus qui se sont bâtis, comparativement à 601 en 2017.

Évidemment, ce calcul des valeurs déclarées est réalisé à partir du moment où un entrepreneur dépose une demande de permis à la Ville et se voit émettre l’autorisation de construction. Ainsi, des projets déclarés en 2018 peuvent être actuellement toujours en chantier, mais leur valeur est tout de même calculée sur l’année 2018.

«Nous avons eu la mise en chantier de très gros projets cette année. Nous n’avons qu’à penser à la résidence pour personnes âgées et à la tour d’habitation, les deux situées à Trois-Rivières sur Saint-Laurent, en plus de l’émission du permis pour le nouveau colisée du District 55 ou encore l’agrandissement de la résidence Place Belvédère», énumère Yvan Toutant, rappelant que les mises en chantier ont constamment augmenté au cours des dernières années à Trois-Rivières.

«On récolte ce qu’on a semé. Lors de la fusion municipale, c’était loin d’être comme ça. Pour nous, c’est du jamais vu», mentionne-t-il.