La qualité en construction sera au cœur de cette tournée de la GCR.

La tournée 2019 s’arrête à Trois-Rivières

Trois-Rivières — La Garantie construction résidentielle (GCR), seul plan de garantie obligatoire pour les maisons neuves au Québec, s’arrêtera à Trois-Rivières, en ce jeudi, dans le cadre de sa tournée provinciale qui s’est amorcée le 18 février à Québec.

Plus d’une soixantaine d’entrepreneurs en construction sont attendus à cette deuxième édition de la Tournée GCR. Les ateliers de formation seront offerts gratuitement.

Une étude révélait récemment que les défauts de construction étaient en baisse partout au Québec, mais il y a malgré tout encore beaucoup à faire à ce chapitre, indique la GCR.

L’organisme «entend donc profiter de cette tournée pour sensibiliser les entrepreneurs à l’importance d’offrir une construction de qualité aux consommateurs québécois», indique-t-on par voie de communiqué.

Outre les entrepreneurs, des architectes, ingénieurs et autres représentants de secteurs de l’industrie de la construction résidentielle sont attendus à Trois-Rivières.

La GCR profitera de l’occasion pour rencontrer également la mairesse suppléante de Trois-Rivières, Ginette Bellemare, afin de discuter avec elle des dossiers et enjeux prioritaires liés à la protection des consommateurs, la qualité de la construction et l’achat d’une habitation neuve.

Une des formations offertes portera sur l’importance de construire en conformité avec le code de construction et d’intégrer également des pratiques d’excellence qui vont plus loin que le Code et qui auront pour effet d’accroître la qualité de la construction, indique l’organisme. La GCR précise d’ailleurs que 8500 unités résidentielles seront inspectées par elle en 2019, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2018.

L’organisme ajoute que de 2016 à 2018, les non-conformités principales par inspection ont chuté de 60 % en Mauricie et de 51 % dans le Centre-du-Québec.

Quatre ateliers seront offerts aux participants. Le premier s’intéresse aux cinq principales causes de réclamations et les moyens de les prévenir. On parle notamment d’infiltrations d’eau par les seuils de portes, de condensation dans les fenêtres du sous-sol et de craquements des planchers de bois franc.

Le second atelier aura trait au nouveau programme d’inspection 2019 de la GCR. Quant au troisième atelier, il portera sur ce qu’il faut savoir au sujet du nouveau portail des entrepreneurs, les inspections, préréceptions et autres changements chez GCR. Le quatrième atelier, lui, se concentrera sur l’importance de faire des contrats clairs au bénéfice de l’entrepreneur et du consommateur.

La tournée de la GCR se poursuivra à Sherbrooke (26 février), Drummondville (28 février), Longueuil (11 mars), Laval (14 mars), Rimouski (19 mars) et Saguenay (21 mars).