Steve Brunelle, directeur général de la SADC de Nicolet-Bécancour.
Steve Brunelle, directeur général de la SADC de Nicolet-Bécancour.

La SADC de Nicolet-Bécancour annonce ses mesures

Nicolet — Afin de répondre aux besoins des entrepreneurs et des collectivités des MRC de Bécancour, de Nicolet-Yamaska et du Grand Daveluyville dans le contexte actuel, la SADC de Nicolet-Bécancour met de l’avant des mesures concrètes et poursuit sa collaboration avec les partenaires du milieu.

L’organisation offre un moratoire de trois mois sur le capital et les intérêts pour toutes les entreprises clientes de la SADC. Par ailleurs, un congé d’intérêt de trois mois sera assumé par la SADC. L’équipe reste également à l’affût de nouveaux leviers économiques.

De plus, la SADC de Nicolet-Bécancour collabore étroitement avec les MRC de Nicolet-Yamaska et de Bécancour afin de soutenir les cellules locales mises en place. Un suivi sera également réalisé avec la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région pour appuyer les entreprises du Grand Daveluyville.

Dans une volonté de faire équipe avec les acteurs locaux du territoire, la SADC demeure disponible pour accompagner les projets qui émergent de la crise de la COVID-19.

«Nous sommes en relation avec l’ensemble des acteurs du milieu afin de suivre l’évolution et continuer d’offrir notre aide», commente le directeur général de la SADC de Nicolet-Bécancour, Steve Brunelle.

Celui-ci rappelle que la Cellule de mentorat de Nicolet-Bécancour propose deux nouveaux services afin de soutenir les entrepreneurs durant cette crise, soit le mentorat de groupe et le mentorat éclair. Une rencontre virtuelle a lieu chaque semaine pour permettre aux entrepreneurs de s’exprimer et d’échanger sur leurs préoccupations. Un soutien individuel est aussi possible. Les services sont gratuits et confidentiels.

Les informations et les détails des mesures se trouvent sur le site Internet de la SADC de NicoletBécancour: sadcnicoletbecancour.ca.