Dans l’ordre habituel, on retrouve Mélissa Ouellet, directrice Soutien à la direction générale à la Caisse Desjardins de Mékinac-Des Chenaux, Geneviève Frappier, attachée politique de la ministre de la Justice, Sonia LeBel, Stéphanie Fortin, nouvelle intervenante, Bernard Thompson, préfet de la MRC de Mékinac, Nadia Moreau, directrice du Service de développement économique de la MRC de Mékinac et Marylou Lafrenière, coordonnatrice au MIFI.

La MRC de Mékinac déploie une stratégie

Saint-Tite — Dans le but d’optimiser les services offerts aux entreprises et aux organismes de la région, la MRC de Mékinac a procédé jeudi à l’annonce d’un nouveau partenariat avec Desjardins et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), ce qui permet l’embauche d’une ressource de coordination à l’accueil et à l’intégration de nouveaux arrivants, Stéphanie Fortin.

«C’est une première en Mauricie», a fièrement lancé le préfet Bernard Thompson, pour qui le code de vie d’Hérouxville ne fait plus partie du décor.

Essentiellement destinée à travailler en relation avec le milieu, cette nouvelle ressource est une partie de solution proposée en réponse à la problématique de recrutement de main-d’oeuvre actuellement soulevée par plusieurs entrepreneurs du territoire.

«La première mission que nous avons donnée à notre service de développement économique est d’être à l’écoute de notre milieu et de chercher les meilleurs moyens pour répondre aux besoins exprimés. Nous sommes présents pour appuyer et permettre le déploiement de ce type de partenariat, pour le bien de notre territoire», a ajouté le maire d’Hérouxville.

De cette réflexion est née l’idée de créer un poste dans lequel une ressource serait appelée à faciliter l’arrivée de nouveaux résidants sur le territoire de Mékinac et ce, quel qu’en soit la provenance.

«Le but est d’avoir une ressource qui saura vendre le territoire à de potentiels nouveaux arrivants et qui pourra également accompagner les gens, les guider dans leur intégration et service de facilitateur dans le milieu», explique la directrice du Service de développement économique de la MRC de Mékinac, Nadia Moreau.

Cette nouvelle mesure est rendue possible par la participation du Mouvement Desjardins qui, par le biais de son Fonds de 100 millions de dollars, viendra investir un montant de 200 000 dollars. «En plus de dynamiser notre milieu de vie, ce projet favorisera l’activité économique et le développement de nos entreprises en misant sur le recrutement de la main-d’oeuvre locale, dans un contexte de pénurie», a commenté Mélissa Ouellet, directrice Soutien à la direction générale à la Caisse Desjardins de Mékinac-Des Chenaux et représentante des caisses Desjardins de la région pour l’occasion.

Par ailleurs, la MRC de Mékinac peut également compter sur la participation financière du MIFI, de l’ordre de 33 070 dollars, par le biais du programme Mobilisation et diversité dans le cadre du déploiement de cette nouvelle stratégie.

«On doit saluer la proactivité de l’équipe de la MRC de Mékinac avec l’aide qu’elle compte offrir aux entreprises de son territoire pour les épauler dans le recrutement de la main-d’oeuvre. Je suis donc heureuse que le gouvernement du Québec, par le biais du MIFI, soutient l’initiative de la MRC et permet ainsi l’embauche d’une ressource qui sera dédiée à faciliter l’intégration des nouveaux arrivants désireux d’occuper un emploi dans la région», a fait savoir la ministre de la Justice, Sonia LeBel, via son attachée politique, Geneviève Frappier.