Jean-Philippe Saia est le directeur général de Sogetel.

La fibre optique en milieu rural

SAINT-PAULIN — Les citoyens des secteurs ruraux de huit localités du centre de la MRC de Maskinongé pourront bientôt avoir accès à internet haute vitesse grâce à l’élargissement du réseau de fibre optique de la compagnie Sogetel.

Le déploiement de la fibre optique est presque complété dans cette partie de la MRC par cette entreprise de télécommunications, un projet de 2,4 millions de dollars financé par Sogetel. L’entreprise de Nicolet couvrait déjà les zones urbaines de Saint-Alexis-des-Monts, de Saint-Paulin, de Saint-Élie-de-Caxton, de Charette, de Sainte-Angèle-de-Prémont, de Saint-Édouard-de-Maskinongé, de Saint-Barnabé et de Saint-Sévère. Avec ce projet, toutes les zones à découvert ont accès au service de la fibre optique.

«On a commencé en 2010 par les périmètres urbains. La dernière phase a commencé en 2016 pour les zones rurales, les rangs. Et c’est ce qui vient d’être conclu. Maintenant, on couvre l’ensemble des territoires des huit municipalités et une petite portion de Sainte-Ursule, soit le rang Fontarabie», confirme le directeur général de Sogetel, Jean-Philippe Saia.

Quelque 230 km de fibre optique ont été installés afin de joindre les 1753 adresses non adéquatement desservies, précise la compagnie. L’investissement doit toutefois être réalisé avec une optique de rentabilité même si une telle infrastructure en zone rurale n’est pas aussi payante que dans le centre des villages où la densité de la population est plus forte.

«Les gens pourront se brancher à nous s’ils le veulent. On était déjà dans les centres urbains et ça fait des années qu’on développe des liens de transport pour nos besoins. Il y a deux aspects à notre projet: aller chercher de nouveaux abonnés et conserver ceux qu’on a déjà. Ce sont nos clients et on va les desservir. Je serais menteur de dire que le kilomètre de fibre dans un rang rapporte autant que celui à Nicolet, mais c’est un ensemble», explique M. Saia, en rappelant que Sogetel est titulaire de ce territoire dans Maskinongé depuis l’acquisition de Téléphone Milot en 2008.

Pour la grande majorité des citoyens de ces secteurs, les services de téléphonie, d’internet haute vitesse et de télévision par fibre optique sont accessibles dès maintenant. Le service internet haute vitesse est disponible à haut débit, offrant une vitesse de téléchargement allant jusqu’à un gigabit par seconde.

Sogetel veut poursuivre son développement au sein de la MRC de Maskinongé dans des municipalités où elle n’est pas titulaire du territoire. Les centres urbains de Maskinongé et de Yamachiche sont dans sa mire. Sogetel prévoit réaliser ses installations en 2020 avec une mise en service en 2021.

La direction connaît le montant de cet investissement en territoire concurrentiel, mais veut attendre un peu avant de l’annoncer.