La coop Le 507 a inauguré officiellement sa boutique située au 507, rue Saint-Georges. Sur la photo: Marie-Michelle Dupuis, présidente de la coop Le 507 et Geneviève Savard, directrice générale de la coop Le 507.

La coop Le 507 inaugure sa boutique

Trois-Rivières — Une boutique de produits locaux, un café, un espace de travail partagé et un salon de coiffure se retrouveront tous sous le même toit, au 507, rue Saint-Georges, où la coop Le 507 a inauguré officiellement sa boutique, jeudi.

Une quinzaine de créateurs de la région effectueront la vente de leurs produits dans cette boutique où l’on peut retrouver notamment des chandelles, de la papeterie, des plantes et des savons. «C’est une grande boutique, où chaque créateur a son petit espace pour donner l’impression qu’ils ont leur propre boutique à eux, de façon plus accessible», explique Geneviève Savard, directrice générale de la coop Le 507.

C’est d’ailleurs cet aspect coopératif qui différencie la boutique de la coop Le 507 des autres commerces de produits locaux qui ont déjà pignon sur rue au centre-ville.

«Le côté coopératif fait en sorte que c’est moins cher pour les créateurs qui ont le contact avec les clients. Ce n’est pas juste d’aller porter leurs produits ou de vendre leurs produits à des boutiques, c’est vraiment de présenter, de mettre en place les produits, d’en faire la promotion», indique Mme Savard. Les clients qui se présenteront à la boutique seront d’ailleurs accueillis par un des créateurs dont les produits se vendent à l’intérieur du commerce.

À l’arrière de la boutique se trouve également une salle multifonctionnelle où la coop Le 507 a l’intention d’y présenter des expositions différentes tous les mois.

L’idée de fonder la boutique est venue de l’équipe de promoteurs de la coop Le 507 qui ont organisé deux éditions de La Foire, un salon d’exposants de la région qui avait lieu en décembre.

Voyant l’intérêt des citoyens de Trois-Rivières pour les produits locaux et faits à la main, l’équipe a décidé de se lancer dans le projet de boutique.

C’est l’envie de redonner ses lettres de noblesse à l’immeuble qui abritait auparavant le commerce Legendre Vélo qui a poussé l’équipe de la coopérative à faire l’acquisition de ce bâtiment, dans lequel se trouve maintenant la boutique qui accueille des clients depuis un mois.