Devant: Catherine Lecavalier, propriétaire de la pourvoirie Waban-Aki, Marie-Pier Pilon, adjointe aux communications et développement de la CCIHSM, Claudia Doucet, administratrice, Tania Lecavalier, employée, Myriam Caron, employée, Anita Stulen Stroem, employée. Derrière: Patrice Bergeron, administrateur Patrice Sanvido, administrateur, Bruno Caron, propriétaire de la pourvoirie, Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM, Sylvie Francoeur, administratrice.

La CCIHSM lance sa 37e saison

LA TUQUE — La Chambre de commerce et d’industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM) a lancé sa 37e saison, vendredi, à la pourvoirie Waban-Aki. On a dévoilé une partie du calendrier des activités qui se dérouleront dans les prochains mois. L’année 2019-2020 se conclura d’ailleurs avec la 11e édition du gala qui récompense les gens d’affaires de la Haute-Mauricie.

Depuis son arrivée à la tête de la CCIHSM, Karine Rochette s’est donné comme mission de faire découvrir le territoire aux gens d’affaires. C’est pour cette raison que le coup d’envoi de la saison de la Chambre a été donné, une fois plus, dans une pourvoirie de la Haute-Mauricie.

«La fille de bois en moi trouve ça important de présenter les belles places qu’on a ici. On veut que les gens du moteur économique les voient et qu’ils les visitent pour pouvoir en parler aux passants et vendre nos belles places. C’est aussi directement lié aux retombées économiques. Le tourisme, c’est un important moteur économique. Il faut le valoriser», lance-t-elle d’entrée de jeu.

Formations, conférences, déjeuners, les activités ne manqueront pas en début de saison. La Chambre offrira également une soirée de présentation de candidats aux élections fédérales le 2 octobre.

«Les questions seront axées sur le développement économique. Je vais demander aux membres de me soumettre les questions», précise Karine Rochette.

Hydro-Québec viendra faire le point sur le projet de Rapide-Blanc le 30 octobre, la Chambre espère que les entreprises de la région seront au rendez-vous pour un «speed-meeting».

«On va parler du projet de Rapide-Blanc, des avancements, des projets à venir… Hydro-Québec va être là pour présenter tout ça. Tous ceux qui vont avoir obtenu un contrat d’envergure vont être sur place aussi. […] Les membres vont pouvoir les rencontrer. On veut qu’ils dépensent chez nous alors nos entrepreneurs doivent sortir du lot. J’espère qu’on aura beaucoup de monde», insiste Karine Rochette.

Les visites chez les membres se poursuivront également durant toute l’année à raison d’une fois par mois. Une des nouveautés du calendrier de l’automne aura lieu le 7 décembre, la Chambre organisera une soirée de Noël pour les petites et moyennes entreprises.

«Il va y avoir beaucoup d’ambiance et on pense que ce sera vraiment agréable», souligne la directrice générale.

La CCIHSM veut se garder des surprises pour l’année 2020, mais on a quand même fait savoir que les membres auraient droit à un conférencier de choix en février, que le colloque RH et le rendez-vous de l’emploi seraient de retour, et qu’on planchait déjà sur un gala à la hauteur du dernier.

«C’était la 10e édition du gala et on avait mis la barre haute, mais je peux vous assurer qu’on ne vise pas moins pour cette année. On vise autre chose par contre et on souhaite que les gens soient au rendez-vous», a conclu Karine Rochette.