C’est sous le pont couvert de Saint-Célestin que le directeur général de la CCICQ, Charles Guillemette, a dévoilé jeudi les orientations 2018-2019.

La CCICQ est «là, pour vous»

SAINT-CÉLESTIN — La Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ) vient de dévoiler ses orientations 2018-2019 sous le thème Là, pour vous.

«Que ce soit avec de la formation, du réseautage, des activités aux personnalités inspirantes, des prises de position ou par des actions liées au développement économique, nous désirons plus que jamais être là, à l’écoute et dédiés à nos membres», ont fait savoir les dirigeants.

Continuer d’innover dans le développement des avantages et des services offerts aux membres, augmenter la présence et les actions sur l’ensemble du territoire, bien définir et comprendre les enjeux socio-économiques actuels de la région et des gens qui la composent et y répondre adéquatement: voilà la volonté du conseil d’administration et de la permanence.

«Je désire aller à la rencontre des membres, de ceux qui sont au cœur de notre économie régionale. Nous devons être non seulement présents, mais aussi les écouter si nous voulons répondre adéquatement à leurs besoins», a laissé entendre la nouvelle présidente, Sonia Caron.

Pour le directeur général Charles Guillemette, la thématique retenue «correspond à ce que nous désirons être pour nos membres». «Nous voulons être là pour eux physiquement sur le territoire, mais aussi là pour les aider, les accompagner, pour mettre en place une programmation en réponse à leurs attentes», précise-t-il.

En plus des Apéros du Proprio dont celui de la rentrée, qui aura lieu chez Auger Automobiles à Nicolet le 18 septembre, et des événements annuels tels que le tournoi de golf, plusieurs activités de réseautage, mais aussi de maillage seront au programme cette année. «Les ateliers du projet EC|ZEN (économie circulaire) sont un bon exemple d’activités aux retombées directes et concrètes», font-ils remarquer.

Outre les assemblées de cuisine, les déjeuners formation sont de retour tandis que d’autres formations sous forme d’ateliers, de groupe de codéveloppement et d’événements auront lieu touchant tout particulièrement les ressources humaines et les besoins en main-d’œuvre. Des dîners-inspirations sont encore prévus, tout comme des dîners d’affaires pour les jeunes entrepreneurs.

«Que ce soit par de l’accompagnement personnalisé pour une conférence de presse, lancement de produits ou autre, ou encore par l’accès à divers services professionnels et à du financement en R&D, par du soutien à l’intégration de stagiaire, par des tarifs préférentiels et exclusifs, plusieurs services et avantages sont aussi offerts pour aider au développement de nos membres», se plaît à énumérer M. Guillemette.

Par le biais de la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Chambre continuera à faire pression auprès des instances gouvernementales sur les sujets d’actualité. «Et avec la mise en place de nouveaux comités tels que celui de l’achat local et du développement de la main-d’œuvre, nous souhaitons non seulement prendre position, mais aussi développer des solutions et des projets porteurs», a-t-il conclu.